Monolithe Ikom atal, Nta Village, Akwanshi,... - Lot 57 - Binoche et Giquello

Lot 57
Aller au lot
Estimation :
150000 - 200000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 192 300EUR
Monolithe Ikom atal, Nta Village, Akwanshi,... - Lot 57 - Binoche et Giquello
Monolithe Ikom atal, Nta Village, Akwanshi, groupe Etinta, Etat de la Cross River, Nigeria
Basalte
H. 142 cm
Poids approximatif: 600 kg
Ikom area atal stone figure, Akwanshi, Nta village, Cross River Region, Nigeria
H. 56 in Provenance(s):
- Collecté en 1968 (Autorisation de sortie de la National Commission For Museums and Monuments d'Abuja, Nigeria, 1er février 1969)
- Exporté au Togo en 1969
- Collection européenne
Publication(s):
- Philip Allison, African Stone Sculpture, 1968, fig. 31, avec la mention du village Nta, groupe Etinta
Peu présente dans l'art africain, la statuaire lithique trouve dans la région de la Cross River son expression la plus primordiale mais aussi la plus impressionnante. Mentionnée pour la première fois par Charles Partridge en 1905 (in. Cross River Natives), c'est à Carl Einstein dans Negerplastick que l'on doit la reproduction du premier monolithe ramené en Europe, et acquis en 1909 par le Museum für Völkerkunde de Berlin. Il faudra attendre l'étude de Philip Allison, African Stone Sculpture, en 1968 et son inventaire de quelques trois cents monolithes dans la vallée de la Cross River, pour saisir leur importance locale, mais aussi leur unicité sur tout le continent africain. Allison rapporte que les monolithes en basalte, de plus ou moins grandes tailles, étaient naturellement façonnés et polis par les eaux du fleuve, et choisis selon leur forme pour être sculptés. Isolés ou réunis en cercle aux abords des villages, ils seraient, selon les témoignages recueillis auprès des anciens, des représentations d'ancêtres lignagers, ou l'emblème de sociétés secrètes. Des différences importantes de styles apparaissent dans le corpus, mais toutes les pierres sont cependant sculptées avec une barbe - donc représentent un ancêtre masculin - et un ombilic important, siège du lignage dans toute la statuaire africaine.
Ici, l'atal est sculpté d'une tête phallique qui se distingue du corps par une légère d
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue