Ɵ Eventail Tahi'i, Iles Marquises, Polynésie...

Lot 44
Aller au lot
30 000 - 50 000 EUR

Ɵ Eventail Tahi'i, Iles Marquises, Polynésie...

Ɵ Eventail Tahi'i, Iles Marquises, Polynésie
Époque présumée: début du XIXe siècle Bois dur à patine brune, feuilles de pandanus, fibres
H. 44 cm - l. 35 cm

Marquesas Islands Fan (Tahi'i), Polynesia
H. 17.3 in - W. 13.7 in


Provenance:
- Collecté par Herbert J. Allcroft durant son ‘Voyage autour du Monde', en 1894-1895
- Herbert J. Allcroft, Stokesay Court Est., Shropshire, Angleterre
- Collection privée

Les tahi'i marquisiens ayant conservé leurs éventails en feuilles de pandanus sont rares. Le minutieux travail de vannerie en lignes serrées est ici particulièrement sophistiqué; la ligature aussi usuelle que décorative retenant le manche sculpté dans un bois dur, soignée. Ce-dernier (ke'e) est orné de figures de tiki traditionnelles: les têtes surdimensionnées par rapport au buste ouvrent un regard capteur, traversé d'une très délicate saillie médiane. Décrites dos-à-dos ou tête contre tête, six effigies se succèdent sur trois registres, le couple médian représenté agenouillé, mains ramenées au menton, l'ensemble faisant se succéder des détails délicats. Les éventails marquisiens sont parmi les éléments de parure les plus beaux du monde polynésien, et seuls les guerriers ou femmes et hommes de haut rang étaient autorisés à les manipuler. Lors des fêtes où ils apparaissaient, leur élégance était soulignée par une gestuelle singulière, notamment celle des femmes, renforçant ainsi leur position sociale. Transmis d'une génération à l'autre comme un véritable trésor, les tahi'i étaient réalisés par des artistes spécialisés, les tuhuka a'aka tahi'i pour le tressage, et les tuhuka ketu kee tahi'i pour le manche, qui devenaient tapu, sacrés, lorsqu'ils travaillaient. La sobriété du décor, signe d'archaïsme, permet de situer notre objet au tout début du XIXe siècle.
Référence:
- Kjellgren, Adorning the World: Art of the Marquesas Islands, The Metropolitan Museum of Art, Yale University Press, New Haven, 2005, p. 81
- Allen Wardwell, Island of Ancestors: Oceanic Art from the Masco Collection, The Detroit Institute of Arts, Washington University Press, Seattle, 1994, p. 226
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue