Siège de juge Evovi Tsogho, Gabon Époque...

Lot 36
Aller au lot
8 000 - 10 000 €
Laisser un ordre
Votre montant
 
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

Siège de juge Evovi Tsogho, Gabon Époque...

Siège de juge Evovi
Tsogho, Gabon
Époque présumée: XIXe siècle
Bois à patine brune et brillante
H. 15 cm - L. 40 cm

Evovi judge seat, Tsogho, Gabon
H. 5.9 in - L. 15.7 in

Provenance:
- Collecté in situ par Octave Mariani avant 1923
- Collection privée, Paris

Publication et Exposition:
- Goy Bertrand, Tsogho, les icônes du Bwiti, p. 149 n° 119, 2016
- Galerie Bernard Dulon, Tsogho les icônes du Bwiti, Pari, du 6 septembre au 29 octobre 2016.

Ce très beau siège Tsogho qui étonne par sa composition surréaliste «en forme de jambes» est pourtant classique et connu pour être l'un des accessoires officiels de la charge du juge evovi (avec la canne, le chasse mouche et le gong notamment). Notre exemplaire se démarque non seulement par une très belle et ancienne patine brune brillante mais également par la position originale d'une des jambes qui compose le piétement. Cette subtilité donne un rythme à la sculpture et crée deux visions différentes du siège selon son orientation.
Un autre siège comparable provenant de la collection Gaston Durville puis Yann Ferrandin fut un des acteurs du film de Alain Resnais et Chris Marker: Les statues meurent aussi en 1953 et a été publié en 2010 par Primedia à l'occasion de l'exposition éponyme à la Monnaie de Paris (voir Ode au grand art africain, Les statues meurent aussi, p. 37 et 148) 
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue