JARRY (Alfred)

Lot 33
Aller au lot
1 200 - 1 500 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 1 300 EUR

JARRY (Alfred)

LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À KARL BOÈS, datée 7, rue Cassette, 31 janvier [1903], 3 pages sur un bifeuillet in-12 (157 x 127 mm), à l'encre noire sur papier gaufré à tige de lys en relief, rehaussée d'un halo bistre, sous chemise demi-maroquin noir moderne.
PITTORESQUE DEMANDE D'ARGENT AU DIRECTEUR DE LA PLUME POUR PAYER SON LOGEMENT RUE CASSETTE.
À partir de janvier 1903, Jarry contribua à la revue littéraire et artistique La Plume, alors dirigée par Karl Boès, y tenant la chronique "Le Périple de La Littérature et de l'Art".
Alors que la collaboration venait de débuter (elle sera assidue, comme l'atteste le recueil de chroniques La Chandelle Verte), Jarry adresse au directeur de la revue une demande d'argent, enveloppée dans des circonlocutions et des précautions oratoires.
S'étant promis de ne soutirer à la Plume aucun or avant la date fatidique de trois mois révolus, il reconnaît soumettre une demande prodigieusement indiscrète. Mais Jarry raconte ses démêlés avec le prince rebelle et esclave indigne Bibescu(l) dit de Brancovan, qui ont provoqué, précise-t-il pittoresquement, un tremblement de terre dans les phynances du roi de Pologne.
Il a besoin de vingt francs pour parachever le paiement du terme du mirifique local dont je vous ai décrit les splendeurs et le coût exorbitant — il s'agit de son logis de la rue Cassette. Il passera lundi à la revue et ajoute: cette combinaison [...] m'assurerait une tranquillité propre à favoriser l'éclosion de nos oeuvres complètes. Il apportera également sa copie pour sa publication.
Ancienne collection Vasseur.
Publiée dans les Oeuvres complètes, Pléiade, t. III, p. 570 et note p. 942.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue