Tapis Hériz (chaîne et trame en coton, velours...

Lot 141
1 200 - 1 500 €
Laisser un ordre
Votre montant
 
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

Tapis Hériz (chaîne et trame en coton, velours...

Tapis Hériz (chaîne et trame en coton, velours en laine), Nord-ouest de la Perse, daté 1308 de l'hègire, vers 1890 6,27 x 4,06 m «Hériz se trouve au Nord-est de Tabriz (...). A la fin du XIXe siècle, les commerçants de Tabriz, toujours à la recherche de main d'oeuvre bon marché, y installèrent quelques manufactures qui produisaient des tapis solides, de grandes dimensions (...) Le thème décoratif introduit à Hériz par les commerçants de Tabriz était classique, avec un médaillon et des écoinçons; mais les tisserands de Hériz refusèrent l'usage des cartons qui ne correspon­daient pas à leurs traditions, et ils continuèrent à tisser leur tapis en exécutant le dessin de mémoire ou parfois à l'aide de petits vagireh (tapis de petites dimensions utilisés par les tisserands comme modèle et donc ornés d'un vaste échantillonnage de dessins de champs et de bordures). Cette manière de procéder entraîna une simplifica­tion du dessin floral à médaillon, qui fut alors représenté géométriquement.
A la fin du XIXe siècle, quelques manufactures furent installées à Hériz par des tisserands de Tabriz. Le thème décoratif introduit par les commerçants de Tabriz était classique: un médaillon et des écoinçons; mais les tisse­rands d'Heriz refusèrent l'usage de carton, contraire à leur tradition, ce qui amena une simplification du dessin floral à médaillon, qui fut alors représenté géométriquement. Les médaillons des Hériz ont une forme d'étoile stylisée et s'étendent presque jusqu'à la bordure. Le champ est orné de tiges qui se plient à angle droit pour relier les feuilles dentelées et les rosettes.»
Cet important tapis est orné d'un grand médaillon central crénelé vieux rouge, prolongé aux quatre coins par un pendentif et rehaussé d'un cartouche ivoire à inscriptions sur un fond bleu marine à décor floral géométrique polychrome stylisé. L'ensemble de la composition est agrémenté de quatre écoinçons. Une large bordure vieux rouge à guirlande de fleurs multicolores est encadrée de deux contre-bordures.
Usures, anciennes restaurations, accidents, effrangé et lisières abîmées
Bibliographie:
Sabahi, T, Splendeurs des tapis d'Orient, Ed. Atlas, Paris 1987, p. 101
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue