MANUSCRIT. - Projets d'un pont de chaines...

Lot 285
Aller au lot
20 000 - 25 000 €

MANUSCRIT. - Projets d'un pont de chaines...

MANUSCRIT. - Projets d'un pont de chaines à construire sur la Moskva et d'un pont en fonte à construire sur la Yaouse à Moscou présentés à Son Altesse Royale Monseigneur le Duc Alexandre de Wurtemberg par les Majors Lamé et Clapeyron avec plans de détails dessinés par le Lieutenant Brun. St-Pétersbourg, 1825. Manuscrit in-4 oblong (230 x 395 mm) de 2 feuillets sur papier fort (titre et texte sur deux pages) et 6 planches, demi-maroquin noir à long grain avec petits coins de vélin, pièce de titre de maroquin noir sur le premier plat (Reliure moderne).
Intéressant manuscrit décrivant deux projets de construction de ponts suspendus sur la Moskva et la Yaouse à Moscou.
Ces projets, conçus dès la fin de l'année 1823 par Gabriel Lamé (1795-1870) et Émile Clapeyron (1799-1864), tous deux ingénieurs français, furent présentés au duc Alexandre de Wurtemberg (1771-1833), directeur en chef du corps des ingénieurs des voies de communication de Russie.
Le manuscrit comprend un feuillet de titre et 2 pages de texte contenant des données techniques pour les projets, écrit par le major Clapeyron, signé de sa main et co-signé par le major Lamé, et 6 planches de dessins originaux à l'encre sur papier calque illustrant le Projet du pont de chaînes sur la Moskva (planche dépliante mesurant 230 x 850 mm), différentes coupes, des plans (plan d'une portion du pont, plan des deux polygones inférieurs et d'une ferme en bois, élévation et plan d'un ferme en fonte) et détails d'assemblages.
Gabriel Lamé et Émile Clapeyron, brillants diplômés de l'École polytechnique et de l'École des Mines, étaient entrés au service de la Russie en 1820. Ils avaient été proposés par le mathématicien Pierre-Dominique Bazaine pour répondre à la volonté d'Alexandre Ier de moderniser la formation des ingénieurs russes. Affectés à l'Institut du corps des ingénieurs des voies de communication de Saint-Petersbourg, ils y enseignèrent pendant onze ans le calcul différentiel et intégral, la mécanique rationnelle, la physique, la mécanique et la physique appliquées et l'art des constructions.
Le gouvernement russe leur confia également la mission de concevoir des ponts suspendus.
Durant cette période, ils menèrent à bien différentes recherches scientifiques et furent associés à la création, en 1823 à Saint-Pétersbourg, du premier périodique russe consacré aux travaux publics, publication bilingue en français et en russe intitulée Journal des voies de communication.
Dans les dernières années de leur séjour, ils travaillèrent avec l'architecte français Auguste Ricard de Montferrand pour le projet d'érection de la colonne à la gloire d'Alexandre Ier, le vainqueur de Napoléon.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue