FOUCHÉ (Joseph) ministre de la police (1759-1820)

Lot 107
Aller au lot
1 000 - 1 500 €
Résultats avec frais
Résultat : 1 288 €

FOUCHÉ (Joseph) ministre de la police (1759-1820)

Manuscrit autographe (s.l.n.l.) 3 p. 1/4 in-4, quelques ratures.
Très intéressantes notes sur la police, son organisation, ses objectifs, ses devoirs: «La police est instituée pour prevenir les delits affin de n'avoir point à les punir. La police n'a pour but que le maintien de l'ordre social, la servir, c'est servir l'Empire... C'est de l'extérieur que nous arrivent les complots et les attentats qui nous menacent dans l'intérieur... Vous ne souffrirez pas un seul moment, un seul exemple de négligence sur l'application des loix qui règlent les conditions et les formes qu'il faut pour entrer en France et pour en sortir. Faites nous transmettre les moindres faits, les moindres indices, ne permettez pas à vos subordonnés d'en juger l'importance: elle pourrait être grande et leur paraitre petite... Soyez vigilans et sévères: jamais tracassiers et durs. Faites honorer la surveillance de la police en rendant sensible pour tous qu'elle n'est que l'inquiétude de la patrie... ce que les ordres positifs des loix vous commandent le plus impérieusement c'est de ne tenir aucun citoyen sous la main de la police, que le temps strictement nécessaire pour la tranquilité de l'état et pour le remettre sous la main de la justice...».
Joint: Passeport imprimé Maison Commune de Périgueux 12 frimaire an 3 (2 décembre 1794)1 p. in-4 oblong, en-tête «Mort aux tyrans, paix aux chaumières»: Laissez passer pour le greffier du juge de paix de Périgueux se rendant dans les communes voisines.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue