[SCHMIED (François-Louis)]

Lot 158
Aller au lot
30 000 - 40 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 31 330 €

[SCHMIED (François-Louis)]

Le Cantique des Cantiques. Traduction de Ernest Renan. Paris F.-L. Schmied, peintregraveur- imprimeur, 1925.
In-8 [250 x 173 mm] de (44) ff. montés sur onglets: maroquin tabac, double filet doré sur les plats se poursuivant sur le dos lisse, grand laque de Dunand inséré sur le premier plat et serti d'une bande de maroquin brun foncé, encadrements intérieurs de maroquin tabac et filet doré, doublures et gardes de moire verte, entièrement non rogné, couverture illustrée conservée, chemise, étui (G. Cretté).
Tirage unique à 110 exemplaires sur vélin d'Arches, celui-ci étant un exemplaire d'auteur imprimé pour Félix Bois.
Remarquable illustration gravée sur bois en couleurs de Schmied et Miklos, comprenant 80 compositions et de nombreuses lettrines.
On sait en effet aujourd'hui, grâce aux travaux de Danuta Cichoka, la part décisive du sculpteur hongrois Gustave Miklos dans la conception et la réalisation de l'ouvrage.
“This is the most elaborate and curiously illustrated of all of Schmied's books. Its jewel-like quality and richness of colour and design make it one of the great Art Deco books of the Twentieth Century. Each page is a dramatic new design concept, though integrated with the whole book [...] It was viewed with such esteem that the entire edition was subscribed before its completion” (Ritchie).
Exemplaire parfait dont la reliure est ornée d'un grand laque original de Dunand.
Le laque a été exécuté d'après Schmied, dont la composition originale signée, en couleurs et rehaussée à l'or, est reliée en tête.
(Nasti, Schmied, 1991, pp. 119-123: “The extraordinary variety and richness of the decorations is simply amazing.”-
Ritchie, F.-L. Schmied, Artist, Engraver, Printer, 1976, p. 25.- Buyssens, François-Louis Schmied. Le texte en sa splendeur, Genève, 2001, n° 25.- Danuta Cichoka, Gustave Miklos, un grand oeuvre caché, 2014: la reliure, qui est répertoriée dans les carnets de Miklos, travaux pour François, est datée de 1928.- Garrigou, Cretté, nº 58, p. 212, planche en couleur XIX.)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue