VIRGILE

Lot 149
Aller au lot
6 000 - 8 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 8 772 €

VIRGILE

Les Églogues avec les illustrations d'Adolphe Giraldon gravées sur bois en couleurs par Florian. Préface par E. Gebhart de l'Académie française. Texte établi par H. Goelzer. Paris, Plon, Nourrit, & Cie, 1906.
Grand in-4 [326 x 214 mm] de (6) ff., 65 pp., (2) ff.: maroquin vert bronze, dos à six nerfs orné d'un décor doré et mosaïqué de maroquin brun et chocolat, plats ornés d'un grand encadrement de listels de maroquin brun s'entrecroisant, avec pommes de pin dorées aux angles et feuillages mosaïqués de maroquin brun aux quatre côtés, composition centrale mosaïquée de maroquin en huit tons sur le premier plat représentant un bouc dans un paysage, encadrement intérieur de même maroquin vert bronze avec encadrement de filets dorés, fleurons à froid et mosaïque de maroquin brun et chocolat, doublure et gardes de soie verte, tranches dorées sur témoins, couverture parcheminée et ornementée conservée, chemise, étui (Canape, 1922, d'après Giraldon).
Fameuse édition illustrée en couleurs par Adolphe Giraldon: 40 compositions gravées sur bois en couleur par Florian, dont un bel encadrement floral à chaque page.
Tirage limité à 336 exemplaires: un des 20 premiers sur vélin d'Arches, accompagnés d'un tirage à part de toutes les gravures sur Japon mince des Manufactures impériales (n° 17).
Proche de l'esprit Art nouveau, le peintre et décorateur Adolphe Giraldon (1855-1933) est dans l'espace du livre un artiste complet. Les Églogues ont été composées avec les caractères typographiques dessinés par lui et qui portent désormais son nom.
Importante reliure mosaïquée exécutée en 1922 par Canape, d'après une maquette de Giraldon pour Henri Vever.
Joaillier, collectionneur d'art, écrivain, Henri Vever (1854-1942) dessinait bien souvent les décors de ses exemplaires, désireux d'obtenir des pièces uniques de grand luxe. Il sollicita toutefois les talents conjugués du relieur
Canape et de Giraldon à neuf reprises. Ce dernier dira dans ses Mémoires à propos de sa collaboration avec le relieur: “Certaines des reliures que nous avons établies ensemble peuvent être considérées, au seul point de vue de sa part à lui, comme de véritables chefs d'oeuvre.”
Exemplaire parfait: il est cité et reproduit par Crauzat.
Il est enrichi d'une grande gouache originale signée de Giraldon, reliée en tête, et du croquis aquarellé pour la même gouache relié à la fin, ainsi que du prospectus de l'ouvrage et d'une lettre autographe signée du graveur Florian évoquant cette édition.
(Ray, The art of the French illustrated book, 1700 to 1914, n° 306: “Giraldon was the leading decorator of the age. His most considerable accomplishment as an illustrator is this edition of Virgil's Églogues.” - Eric Busser, Adolphe
Giraldon, un artiste du livre. Collection d'un amateur, 2017, pp. 76-99 et p. 245.- Crauzat, La Reliure française de 1900 à 1925, 1932 I, pp. 84-85, planche 100 et II, pp. 71-72.)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue