[DENON (Dominique-Vivant, baron)

Lot 96
Aller au lot
3 000 - 4 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 22 558 EUR

[DENON (Dominique-Vivant, baron)

Point de lendemain, conte, in:] Mélanges littéraires, ou Journal des dames, dédié à la reine. Juin 1777. Tome II; Par M. Dorat. Paris, Veuve Thiboust, 1777.
In-12 [177 x 102 mm] de 166 pp.: cartonnage de papier jaune moucheté, dos muet, entièrement non rogné (reliure de l' époque).
Première publication du chef-d'oeuvre de Vivant Denon.
Le conte occupe les pages 3 à 46 de cette livraison des Mélanges littéraires, journal dont Dorat était le rédacteur en chef. Anonyme, elle est signée des initiales M.D.G.O.D.R. Les deux premières pouvaient désigner indifféremment Dorat ou Denon, mais les suivantes, renvoyant à Gentilhomme ordinaire du Roi, désignaient le seul Denon qui avancait masqué, tenu qu'il était à un devoir de réserve.
Il est aujourd'hui bien établi que c'est bien le premier directeur du musée du Louvre qui en est l'auteur.
En 1812, le prudent baron Denon (1747-1825) donnera de ce charmant récit une nouvelle version, toujours anonyme et selon un tirage confidentiel.
“J'avais vingt ans et j'étais ingénu.”
En 1829, Balzac plagia l'oeuvre en l'insérant dans la Physiologie du mariage, non sans avoir supprimé certains détails jugés trop érotiques pour l'époque. En 1868, elle était encore condamnée pour la réimpression qui en fut donnée. Le récit a été adapté au cinéma en 1957 par Louis Malle dans Les Amants.
Exemplaire parfait, à grandes marges, en cartonnage du temps.
Il porte l'étiquette du cabinet de lecture de G. Dufour et compagnie, “libraires sur le Rokin, nº 139 à Amsterdam”.
L'exemplaire est préservé dans un étui moderne en demi-chagrin.
(Rahir, Bibliothèque de l'amateur, p. 395.- Bibliothèque nationale de France, L'Enfer de la Bibliothèque.
Eros au secret, 2007, n° 57: pour la première édition séparée de 1812.)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue