MISTRAL (Frédéric) écrivain français de langue d'oc, une des fondateurs du Félibrige (1830-1914)

Lot 132
Aller au lot
600 - 800 €
Résultats avec frais
Résultat : 889 €

MISTRAL (Frédéric) écrivain français de langue d'oc, une des fondateurs du Félibrige (1830-1914)

Correspondance de 37 lettres de 1882 à 1913.
A Paul Bourget (4 L.A.S. et 1 C.A.S. 1887-1892): 1887: belle lettre d'éloges sur son livre Mensonges; «je ne veux, poète, vous féliciter que de votre poésie, c'est-à-dire de la grâce que vous répandez en tout et de la délicatesse de vos indiscrétions au sujet féminin...on sent que vous êtes un jeune maitre, que l'horizon vous appartient, et que d'autres princesses voudront vous consoler de vos mélancolies...», 1892: Mistral remercie pour l'envoi de La terre promise, «cette délicieuse suite, dans un autre genre, de vos Sensations d'Italie. Je vous admire dans la finesse de vos perceptions esthétiques ou sentimentales...», Carte de remerciements pour l'envoi de «son admirable Disciple», 1895: Mistral a été ravi de son livre d'outremer; Puis il parle de la situation «C'est le prodrome d'une renaissance nationale et humaine...»; A Honoré Dauphin: 5 L.A.S et 2 C.A.S. relatives au fonctionnement du Museon Arlaten créé à l'initiative de Mistral et inauguré en 1899: Août 1899: Intéressante lettre à propos d'un bal organisé à Arles, Mistral trouve le prix trop élevé: «Il semble avoir été mis à ce taux pour éloigner du bal toutes les arlésiennes de la classe populaire et comme les arlésiennes dignes de ce nom, je veux dire les seules qui portent encore le costume, appartiennent au peuple, on a tout l'air d'avoir voulu les exclure...le museon Arlaten ...serait mal venu à couvrir de son enseigne ce succédané -d'Arlésie...Ceux qui partagent nos idées...aimeront bien mieux aller voir les bals de la place publique où la sève plébéienne représentera la race plus franchement et crânement...», lettres sur prêt de documents, sur un film sur le remplacement d'un gardien, sur des travaux...; A Divers (10 L.A.S.): 2 lettres en provençal dont une au félibrige Henri Eyssette; L.A.S. à Bouhélier pour le centenaire de Victor Hugo; 1913: au colonel Miron d'Aussy: il demande une faveur et envoie une Carte postale d'une arlésienne avec dédicace autographe
Signée; A Marguerite Trautwein (Magali), membre du félibrige: 7 L.A.S. ou C.A.S. (2 en langue d'oc) avec enveloppes, 1904- 1913: amicale correspondance évoquant les activités du félibrige et les siennes: fête, film, il souhaite que sa nièce réponde au type de Mireille, (1908): il désire qu'elle s'habille en provençale, joint photo de Magali en buste en provençale (14 x 10cm); 5 L.A.S. ou Cartes à Marie Trautwein,et 4 L.A.S.ou Cartes à divers.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue