LOUŸS (Pierre) (1870-1925)

Lot 113
Aller au lot
400 - 600 EUR

LOUŸS (Pierre) (1870-1925)

Ensemble de 2 manuscrits.
Manuscrit autographe
Signé (s.l.n.d.) 4 p.1/2 in-4: brouillon incomplet de «Dialogue sur la danse» publié en 1910. Ce manuscrit présente de grandes différences avec la version publiée. Il se présente sous forme de dialogue entre une danseuse et un critique ou un journaliste sensé faire un article sur la danse (italienne), le dialogue se présente comme une joute entre la danseuse qui essaie de convaincre le journaliste que la danse, comme tout art n'a pas besoin d'avoir de sens «... La Danseuse: Et pourquoi? Que reprochez-vous tant à la danse italienne? - Moi: Qu'elle m'ennuie. -La Danseuse: Elle a passionné Théophile Gautier. Ne cherchez vous pas à comprendre en quoi... - La danseuse: La musique signifie t-elle toujours quelque chose? Prenez au hasard... la Toccata en fa!... - Moi: Rien de plus beau -La Danseuse: Et qu'est ce que cela veut dire?... - Moi: Rien du tout. Cela a sa force en soi. Cela se passe de toute littérature... - La Danseuse: Alors pourquoi voulez-vous que notre art ait une signification quand la musique même sur laquelle nous dansons peut-être belle, et sans pensée...».
Manuscrit autographe intitulé «L'Amour et la Mort de l'Hermaphrodite, tragédie Fabuleuse» (s.l. 1892) 3p. in-folio.
Le manuscrit est daté 7 février et 5 avril 1892, ce conte fut publié en 1894 et acheva une série commencée par «Lêda» (1893). 1ère Page de titre datée «5 avril 92» sous le titre: la mention «dramatis personae» suivit d'un sommaire et d'une courte description de la situation: «...La scène se passe de nos jours, dans une des forêts consacrées à Aphrodite...». La 2e page du 27 février 92 est intitulée «Hermaphrodite» (titre rayé): description de celle-ci: «... debout, le dos à un figuier couvert de figures, Les bras repliés derrière la tête et les cheveux mêlés dans les feuilles, Hermaphrodite dort... et toutes les roses du matin ayant perlé sur elle, les premiers rayons mauves de l'aube éveillent par milliers sur sa peau de petites améthystes brillantes...». La 3e page datée, intitulée «Acte I» reprend la description d'Hermaphrodite avec l'ajout de ses premières paroles «...Vierge!... Vierge vivre! Ah! Crier ma virginité douloureuse, ô joie!...».
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue