[LISZT (Franz)] - LISZT (Blandine) fille de Marie d'Agout et Franz Liszt (1835-1862)

Lot 109
Aller au lot
600 - 800 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 2 032 EUR

[LISZT (Franz)] - LISZT (Blandine) fille de Marie d'Agout et Franz Liszt (1835-1862)

Correspondance de 10 lettres autographes
Signées de Blandine à son père dont 3
Signées également par sa soeur Cosima, Paris 1854, Berlin avril à juillet 1856 et Paris août 1856 à décembre 1859, 30 p. in-8
Environ.
Emouvante correspondance dans laquelle s'exprime l'admiration voire l'adoration de Blandine à l'égard de son père: de Paris le 26 mai 1854: «...tous ceux qui m'aiment...sont enfin tombés de votre avis et je suis décidée à ne pas cesser de porter votre nom pour celui d'un homme qui ne vous agréerait pas sous tous les rapports. L'espérance que vous nous donnez de vous revoir bientôt ...nous comble de joie...»; Berlin avril 56: «Il est des jours de paix, d'ivresse et de mystère ou tout le coeur savoure un charme involontaire ou l'air semble animé d'ineffables accords votre lettre nous a donné de pareils jours...l'âme de votre fille trouve son seul bonheur dans un de vos regards...» Puis elle parle de la vie culturelle: concert de Stockhausen, romance du saule par Ernst, premier numéro du journal de Lamartine: cours de littérature: elle trouve ses mots douloureux et se demande pourquoi tant de souffrances lui ont été infligées; en juillet description de l'arrivée à Paris et rencontre avec sa mère qui a beaucoup souffert de leur séparation; celle-ci trouve que le mariage de Cosima avec Hans von Bülow est une absurdité. En août Blandine demande l'avis de son père car Marie d'Agout veut l'installer chez gd maman à Paris, Cosima rentre à Berlin. Le 26 septembre dernière lettre avant le départ de Cosima: jolie lettre: elle parle de musique et de littérature. Très émouvante lettre du 20 décembre 1859 où elle évoque la mort de son frère Daniel.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue