ROUAULT (Georges) (1871-1958)

Lot 179
Aller au lot
Estimation :
800 - 1000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 572EUR

ROUAULT (Georges) (1871-1958)


Lettre autographe signée à M. Bois, sans lieu ni date, 8 pages in-8.
Très intéressante et longue lettre à son commanditaire pour expliquer son retard: «... Il m'eut été facile de vous satisfaire-à peu près c'est ce qu'on fait généralement mais dès qu'on dépasse une certaine limite on ne sait plus? Il faudrait m'enlever de force la chose des mains... J'ai eu le malheur de revoir de reprendre alors... nous n'en sortons plus. Ce qui complique tout pour moi c'est un mauvais état de santé par surmenage... j'ai l'esprit de moins en moins libre par de multiples soucis qui nous assaillent tous mais que nous prenons plus ou moins à coeur... J'ai bien le regret de sembler être si léger quand c'est bien le contraire et le souci de mieux faire qui me hante... Vous avez dès maintenant une chose supérieure à celle que vous auriez eu en juillet... J'ai prévenu ma femme et si je venais à disparaitre... vous aurez droit vu l'attente 1° au nu commandé et désiré voilà dix ans... il m'a donné tant de mal. Le résultat est-il en proportion de l'effort ce n'est pas à moi de le dire... 2° à un petit profil grand comme deux fois la main... que j'offre à Mme Bois... Je suis devenu le juif errant. Je m'occupe en plus des travaux... d'une fontaine Cézanne à ériger à Aix en Provence... Ce n'est pas mauvais avant l'heure de la retraite de VOIR un peu et d'emmagasiner de belles images bien vraies sous sa rétine. J'ai été depuis deux ans par un travail assidu trop sur les mêmes sujets et dans le même cercle. De plus ayant cette renommée plus ou moins justement établie d'être «tragique» on ne fait... que me plonger... dans ce même cercle où j'évolue déjà dans mon art. Quand au contraire je devrais voir quelques innocents clowns ou charlot on m'étrangle...».
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue