MICHELET (Jules) (1798-1874)

Lot 110
Aller au lot
Estimation :
600 - 800 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 445EUR

MICHELET (Jules) (1798-1874)


20 lettres autographes signées et 1 lettre signée de 1838 à 1870 et sans date.
Intéressant ensemble: il parle de ses oeuvres, donne des conseils, recommande des amis, quelques invitations: 1838: à M. Burdon, pasteur «... Tout catholique d'un esprit élevé et vraiment chrétien honorera la fermeté avec laquelle les vaudois ont défendu leur croyance...» il essaiera d'intervenir auprès du ministère; 1862: au directeur de La Presse: Michelet lui demande de publier 2 lettres en réponse aux fureurs de ceux qui attaquent son dernier ouvrage; 1863: Il a envoyé un fragment de La Régence à M. de Girardin; mai 1863: «Vous recevrez le 1 octobre mon histoire de La Régence. Vous serait-il possible... d'insérer le fragment ci-joint, sous ce titre: Versailles après Louis XIV. On y ramène Louis XV. Soulèvement de Villeroy 1722. J'y ai débrouillé tout à fait ce que St. Simon avait trop complaisamment obscurci...»; 1864: il donne un fragment de sa Bible de l'Humanité qui parait le 1 novembre «... c'est une chose absolument neuve, très curieuse et très inconnue: l'art indien actuel (qu'on avait cru éteint entièrement)...»; (s.d.) intéressante sur la place de la femme: «... L'aptitude des jeunes filles aux mathématiques ne modifie en rien ce que j'ai dit pour l'enseignement et la nature. Elles calculeront le ciel d'autant mieux qu'elles le feront. C'est à la femme, douce et bonne, intelligente, vraiment femme d'être l'étoile de l'homme...».
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue