WIDOR (Charles Marie) (1844-1937)

Lot 215
Aller au lot
Estimation :
400 - 500 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 1 397EUR
WIDOR (Charles Marie) (1844-1937)
Ensemble de 85 documents, lettres autographes signées et cartes-télégrammes.
Il évoque La Concordia, il accepte ou décline des invitations de toutes sortes, Il met en avant certains musiciens de talent, demande des modifications dans des partitions... La plus grande partie de ces documents est adressée à Madame Fuchs: Il la prévient des corrections apportées ou à apporter à des partitions «... J'ai envoyé rue Delambre le quatuor corrigé...», «... Je viendrai vers 3 heures, corriger et annoter 2 ou trois endroits...», il évoque ses doutes sur certains morceaux «J'ai le même sentiment pour le 1er morceau et pour 2 autres = mais il fallait aller vite... pourquoi changer la 2e partie de Rédemption, c'est la plus agréable à suivre...» Il évoque ses créations et la Concordia (L.A.S. 8 septembre) «j'ai écrit une sonate au piano et un nouvel Ave Maria ; je termine en ce moment un carnaval encore au piano = que faut-il faire pour la Concordia ? Avez-vous un sujet ? Je n'ai pas d'idées nettes encore...»
La Concordia est une nouvelle société chorale vouée à «l'étude des chefs-d'œuvre de la musique chorale et l'exécution publique de son répertoire au profit d'œuvres de bienfaisance ou d'utilité générale». Elle fut créée par Henriette et Edmond Fuchs ; y sont rattachés les noms de Charles Gounod, Charles-Marie Widor, ou encore du jeune Claude Debussy
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue