JEHAN-RICTUS (Gabriel Randon, pseudonyme)

Lot 103
Aller au lot
Estimation :
300 - 400 EUR

JEHAN-RICTUS (Gabriel Randon, pseudonyme)

Poète français célèbre pour l'utilisation de la langue du peuple de Paris (1867-1933). Lettre autographe signée à un ami, Paris 4 octobre 1917, 4 pages in-8.
Longue lettre dans son style bien particulier, il évoque ses difficultés après une affaire ratée «Ca m'aurait aidé à finir des poèmes nom de Dieu ! lesquels seront sensationnels et me permettront de regagner ma vie au cabaret ... Voilà trois ans que je travaille, sans cesse interrompu par le manque de galette... Et toujours anxieux et tiraillé je n'ai encore pu rien finir de tout ce que j'ai entrepris. Ah que c'est cul la vie !... Enfin ne nous laissons pas glisser au désespoir, entreprenons tout de même: il reste encore un peu de café et du perlo. Y a bon !... Il parle de la dévaluation puis: «les boutiquiers vous tirent des pointes de sang à chaque achat. Maintenant j'entre dans ma 50e année et je suis comme aux plus mauvais jours de mon histoire. Seulement aujourd'hui le pâté de foie de mes vingt ans a triplé... Ce nonobstant, comme dit cette vache morphinée de Tailhade allez faire un tour dans les faubourgs ! les bistrots sont bondés et jamais on n'a tant vendu de portugaises ! Ou qu' on prend l'argent ? pour les femmes on sait comment ! Un putanat frénétique agite les poules voire les poulettes. Et je pense qu'une grande Virole règne et ravagera un peu l'espèce. Malgré tout, oui, je suis optimiste au point de vue guerre...», il accepte l'invitation à dîner de son ami
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue