DESBORDES-VALMORE (Marceline) poétesse française (1786-1859)

Lot 54
600 - 700 €
Résultats avec frais
Résultat : 1 905 €

DESBORDES-VALMORE (Marceline) poétesse française (1786-1859)

Poème autographe signé octobre 1856, 4 pages in-4 sur papier fort.
Beau et long poème en hommage à Victor Hugo qui a choisi l'exil après le coup d'état de Napoléon III: «... Oui, mes fils, il voyage, il fait le tour du monde./ Son pied laisse partout une empreinte profonde./ Comme le grand semeur qui creuse les sillons,/ Et prépare la vie aux futurs oisillons,/ Jusque dans les déserts il va, semant son Ame/ ouvrir l'œil à l'aveugle et lui souffler la flamme./... Guidant avec effort un reste de famille,/ Il n'est plus consolable... Il a perdu sa fille ! / Les pauvres l'ont perdu, qui riaient de le voir/... - Grand Dieu ! ne croyez pas qu'un tel cœur nous oublie... / Quand nous aurons quinze ans s'il n'est pas revenu,/ nous irons le chercher au rivage inconnu... / Son doux nom dans le cœur et ses beaux vers aux lèvres... / et pour la consoler, ce fils, il reviendra !/ Et l'on ne tuera plus personne, non, ma chère,/ Nous avons trop pleuré sur cette page amère...».
Joint: 2 lettres autographes signées, 1854 et 1859, 5 p. 1/2 in-8: L.A.S. à Mme Bocquet: Elle est honorée des beaux vers que Mme Bocquet lui a adressés et lui demande pardon de son silence: «Silence du tendre étonnement et de l'émotion qui va jusqu'aux larmes» suscités par ses vers ; L.A.S. à Mme Pape- Carpantier (pédagogue et féministe)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue