CLÉMENCEAU (Georges),

Lot 28
Aller au lot
300 - 400 EUR
Résultat : 320 EUR

CLÉMENCEAU (Georges),

journaliste et homme politique (1841-1929). Ms. autogr. S.l.n.d. 5 p. in-4. Ratures et corrections. Article intitulé « Et l'alcoolisme grandissait toujours » : intéressante analyse de l'alcoolisme et de ses remèdes. « [...] dans le cas de l'alcoolisme le remède parait à la portée de tout le monde. Ne buvez pas, c'est bientôt dit. Mais le buveur allègue que la raison est impuissante contre un fléchissement de corps et d'âme qui ne trouve une aide passagère que dans la force trompeuse bientôt muée en une faiblesse nouvelle. Le prédicateur lui a déjà fait des recommandations excellentes avec la menace de l'enfer opposée aux séductions du paradis. Vanité des paroles éternellement prodiguées sans succès ! [...] il n'y a donc pour tenter le sauvetage de l'homme en perdition, en dehors de lui-même, que la divinité terrestre - tangible au moins celle-là, du gouvernement. Sa doctrine d'aide fraternelle lui fait un devoir d'intervenir [...]», mais le gouvernement n'utilise pas le pouvoir dont il dispose à lutter contre l'alcoolisme. Les impôts sur l'alcool enrichissent le trésor et poussent les consommateurs à utiliser « d'affreux produits de distillations », la chambre s'oppose à la suppression du privilège des bouilleurs de crû ; « non seulement on ne fait rien pour venir en aide aux braves gens qui luttent contre le fléau dévastateur, mais on favorise ouvertement, aux dépens des finances publiques, la propagation de l'alcool, source reconnue de la dégénérescence de la race et de l'affaiblissement de ses énergies [...] après quarante ans de république démocratique, nous en sommes arrivés là. On parle quelque fois des promesses que nous avons faites aux électeurs. Nous sommes quelques-uns qui nous en étions faites de bien plus belles à nous-mêmes [...] ».
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue