CHARTE - 1177.

Lot 24
Aller au lot
3 000 - 5 000 EUR
Résultat : 4 000 EUR

CHARTE - 1177.

Charte sur parchemin. Acquapendente, dans le château de Conrad marquis de Montferrat, 15 août 1177. 25,5 x 52 cm. En latin. Première ligne en caractères allongés précédée d'une invocation symbolique ayant la forme d'une croix décorée. Fentes pour les attaches du sceau (manquant). Annotations d'époque et postérieures au dos. Petites taches et brunissures, qqs petits trous (manquent 2 lettres). Belle charte émanant de Conrad de Montferrat (1145/47-1192), prince de Tyr, marquis de Montferrat, roi de Jérusalem en 1192. L'eschatocole est de la main de Ferrapecora, juge. Déclaration de Conrad, marquis de Montferrat : il prend sous sa protection le prieur Raoul (Redulfus), les frères et l'église Sainte-Marie de Marzapalo (Mazapalensis) et décide que la congrégation gardera à l'avenir librement toutes ses possessions à Acquapendente et au castrum de Proceno, en particulier l'église Saint-Ange et ses dépendances, les moulins, terres et vignes de Proceno. Proceno et Acquapendente (province de Viterbe) étaient situés à la frontière entre les états pontificaux et la Toscane. Le 29 mai 1176, Frédéric Barberousse avait été vaincu à Legnano par les troupes de la Ligue lombarde, alliées du pape. La paix de Venise est signée entre le pape et l'empereur en juillet 1177. Rome et les états pontificaux sont alors sous l'emprise de l'antipape Calixte III, soutenu par l'empereur. La charte est rédigée moins d'un mois après la paix de Venise et témoigne des nouveaux rapports de force qui s'instaurent dans les états pontificaux.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue