CATALOGUE DES LIVRES EXAMINEZ & CENSUREZ...

Lot 15
Aller au lot
5 000 - 6 000 €
Résultat : 7 620 €

CATALOGUE DES LIVRES EXAMINEZ & CENSUREZ...

CATALOGUE DES LIVRES EXAMINEZ & CENSUREZ (Le), par la Faculté de Theologie de l'Université de Paris: suyvant l'Edict du Roy, Publié en la Court de Parlement, le troisiesme iour de Septembre, M. D. LI. On les vend à Paris par Jehan Dallier, 1551. In-8, vélin souple, traces de liens, dos lisse (Reliure de l'époque).
Bujanda (dir.), Index des livres interdits, t. I, pp. 14 et sq. - Reusch, Indices librorum prohibitorum des XVI Jahrhunderts, pp. 86-129.
Rarissime édition de l'Index librorum prohibitorum de la faculte de theologie de la Sorbonne.
Il s'agit de l'une des trois éditions imprimées en 1551. Les deux autres ont été données à Toulouse par Claude Sanson, et à Paris, à l'adresse de Jean André.
Elle possède un privilège pour six ans, accordé le 13 octobre 1551 à Jehan André & Jehan Dallier, marchans, libraires, bourgeois de Paris. Les armes de France figurent sur le titre, ainsi qu'au verso du dernier feuillet, accompagnées des croissants d'Henri II et du monogramme de Diane de Poitiers, le double D.
Face à la diffusion massive par le livre des idées intellectuelles et religieuses de la Réforme protestante, les universités et les autorités ecclésiastiques catholiques décidèrent de publier dans les années 1540 des catalogues de livres prohibés.
Le tout premier d'entre eux fut celui de la faculté de théologie de Paris. imprimé en 1544, il donnait une liste de 230 volumes.
L'Index français fut réédité à plusieurs reprises en 1545, 1547, 1549, 1551 et 1556, avec l'ajout de nombreuses listes de condamnations établies par les docteurs de la Sorbonne, et devint le modèle de référence des indices publiés par l'université de Louvain (1546), le Portugal (1547), Venise (1549), et l'Inquisition espagnole (1551).
Cette nouvelle version de l'Index de Paris a été imprimée quelques mois après l'Édit de Châteaubriant, promulgué le 27 juin de la même année par Henri II pour renforcer les mesures contre les protestants.
Elle met notamment en œuvre l'article 20 de l'édit qui enjoint tous les libraires de détenir et d'exhiber le catalogue des livres prohibés. Cette disposition apparaît dans le privilège (ff. n2-n3v°): tous marchans, imprimeurs, libraires, & vendeurs de livres, en quelques villes & lieux ou ilz fussent, seroient tenuz & contrainctz d'avoir un Catalogue, & le tenir en leurs bouticques (affiché en lieux evidēt) de tous les livres reprouvez par la Faculté de Theologie.
L'Index de 1551 est une refonte des catalogues existants. Il contient près de deux fois plus de titres que celui de 1544, et 47 supplémentaires par rapport à la version de 1549. On y trouve deux listes de 215 livres en latin et 192 en français, classés par ordre alphabétique d'auteurs.
Parmi ceux-ci figurent des bibles de Robert Estienne, de nombreux écrits de Martin Bucer (6), Jean Calvin (25), Luther (35), Melanchthon (16), Zwingle (7), Étienne Dolet (8), etc. Les humanistes ne sont pas épargnés puisqu'on retrouve plusieurs textes de Lefèvre d'Étaples et d'Érasme. On note aussi la présence du Tiers livre de Pantagruel (1545). À ces listes s'ajoutent les défenses approuvées par la faculté de Paris contre les traductions protestantes de la Bible et contre les ouvrages du prédicateur réputé Bernardino Ochino.
L'ouvrage fait partie d'un recueil contenant 4 autres édits et ordonnances, parmi lesquels figure cette édition de l'Édit de Châteaubriant:
Edict du Roy nostre sire, touchant la cognoissance, iuridiction, & iugement des proces des lutheriens & heretiques, appartenans à tous iuges Royaulx & presidiaulx. Paris, Jean Dallier, 1551.
Lindsay & Neu, n°36. - Renouard, Imprimeurs et libraires parisiens du XVIe siècle, t. I, n°223.
Très rare édition, originale (?), de cet édit fameux, ornée d'un écu échancré aux armes de France au verso du dernier feuillet, accompagné des croissants d'Henri II et du monogramme de Diane de Poitiers, le double D.
Cet édit permit notamment un renforcement du contrôle de l'imprimerie et de la librairie (interdiction d'imprimer ou de vendre des livres condamnés entre autres). Deux articles érigent un cordon sanitaire autour de Genève. Ils interdisent toute correspondance, trafic de livres et envoi d'argent avec la cité protestante (David El Kenz, Les bûchers du roi, p. 43).
Les trois autres pièces sont les suivantes:
- Ordonnance du roy nostre sire, sur le faict, ordre, equipage & service, que luy sont tenuz faire tous nobles vassaulx & arriere-vassaulx & subiectz à son ban & arriereban. Paris, Jean Dallier, s.d. [1551].
22 feuillets.
- Nouveau cry des monnoyes publié à Paris le mardi quatriesme iour d'Aoust mil cinq cens cinquante & ung. Paris, Jean Dallier, s.d. [1551].
16 feuillets (dont le dernier, blanc, conservé). 84 figures numismatiques gravées sur bois dans le texte.
- Lettres patentes du roy nostre sire, suyvant son ordonnance par cy devāt faicte, touchant l'ordre & equipage de son ban & arriereban. Paris, Jean Dallier, 27 octobre 1551.
8 feuillets.
Ex-libris manuscrit daté 1552 sur la première garde.
Quelques rousseurs sur l'ensemble du volume
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue