FEMME ASSISE CULTURE MAYA, ÎLE DE JAINA,...

Lot 49
Aller au lot
15 000 - 18 000 EUR
Résultat : 33 000 EUR

FEMME ASSISE CULTURE MAYA, ÎLE DE JAINA,...

FEMME ASSISE CULTURE MAYA, ÎLE DE JAINA, ÉTAT DE CAMPECHE,
MEXIQUE CLASSIQUE RÉCENT, 600-900 AP. J.-C.
Céramique gris-brun avec traces de pigments ocre et blanc. Peinture noire.
H. 17 cm
Maya seated woman, Jaina island, Campeche, Mexico
H. 6.69 in
Provenance
Emile Deletaille, Bruxelles, fin des années 1970.
Exposition
Art de Mésoamérique, Meso-Amerikaanse kunst, Société Générale de Banque, Bruxelles, 17 novembre 1976 - 8 janvier 1977, reproduit fig. 171.
Arts Mayas du Guatemala, Palais des Beaux-Arts, Bruxelles, 15 septembre/15 novembre 1970, n°301, reproduit pl. L.II.

LES FIGURINES JAINAS Les figurines mayas proviennent de l'un des sites les plus énigmatiques de cette culture. L'île de Jaina, anciennement appelée «maison de l'eau» en langue maya yucatèque est une petite île calcaire située à l'ouest de la péninsule du Yucatán. Un centre cérémoniel ainsi que plus de 20 000 tombes y ont été découverts. Sa proximité avec les sites mayas Puuc, comme Uxmal ou Edzna, laisse à penser que cette île pouvait leur servir de nécropole.
Dans ces tombes se trouvaient entreposés autour du défunt des vases en céramique, des bijoux, des pointes de silex ainsi que des figurines en céramique communément appelées «Jainas». Ce type de figurine, daté entre 600 et 900 après J.-C, a été retrouvé non seulement sur l'île du même nom mais aussi dans de nombreux sites du monde maya.
Produites en argile, mesurant habituellement entre 10 et 25 cm, elles étaient très souvent peintes avec des pigments ocre, rouge, blanc, noir et «bleu maya», bleu que l'on retrouve sur de nombreux vases ainsi que sur les parois de temples comme celui de Bonampak. Obtenu en mélangeant de l'indigo avec un argile typique du Yucatán, ce pigment a la particularité de bien résister à la lumière et au temps.
Les figurines modelées sont délicatement travaillées et font généralement office de sifflet. Chacune semble unique. Debout ou assises en tailleur, parfois sur un trône, leurs attitudes sont souvent très naturalistes.
La variété des sujets traités nous offre un vaste portrait des acteurs, coutumes, costumes et rites de la société maya: prêtres, chefs, femmes de haut rang ou guerriers en armes sont fréquemment représentés, richement vêtus ou portant un simple pagne. Certains présentent sur le visage des tatouages ou des scarifications. Le crâne, déformé rituellement vers l'arrière, est souvent couvert d'une coiffe caractérisée par son originalité et sa finesse d'exécution. Des bijoux complètent ces représentations, boucles d'oreilles et colliers en perles de jade notamment. À côté de ces dignitaires ont aussi été retrouvées de nombreuses représentations de nains, divinités, joueurs de balle, prisonniers, vieilles femmes, qui nous renseignent un peu plus sur la vie quotidienne des anciens mayas.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue