URNE À COUVERCLE DÉCORÉE DE DIVINITÉS ET...

Lot 45
Aller au lot
100 000 - 120 000 EUR
Résultat : 98 000 EUR

URNE À COUVERCLE DÉCORÉE DE DIVINITÉS ET...

URNE À COUVERCLE DÉCORÉE DE DIVINITÉS ET HOMME NOBLE CULTURE MAYA, GUATEMALA CLASSIQUE FINAL 800-1000 AP. J.-C.
OU DÉBUT DU POSTCLASSIQUE 1000-1200 AP. J.-C.
Céramique brun-rouge et brun orangé avec restes de pigments bleu turquoise, ocre jaune et rouge.
H. 37,5 cm - D. 26,5 cm
Maya lidded and carved vessel, with applied faces of gods and of a noble, Guatemala
H. 14.56 in - D. 10.23 in
Provenance
Emile Deletaille, Bruxelles, fin des années 1970.
Exposition
Trésors du nouveau monde, Musées Royaux d'Art et d'Histoire, Bruxelles, 1992, reproduit p. 217 sous le n° 169.
En argile modelée avec applications et partiellement rehaussée avant cuisson de peintures colorées, les céramiques de ce type furent produites dans les Hautes terres pendant les balbutiements de l'époque postclassique, à partir de l'époque où le coeur de la zone maya fut frappé de plein fouet par le dit "effondrement classique". Cet objet rappelle notamment les urnes funéraires de la région ixil, dans l'actuel département guatémaltèque d'El Quiché. La production en a débuté au classique final et perdura au postclassique ancien.
Bien que cette période ait été marquée dans les Hautes terres mayas comme dans les autres régions par l'apparition de formes nouvelles (notamment empruntées aux modèles toltèques depuis l'Altiplano mexicain), ces productions sont héritières de la tradition maya représentée par les socles d'encensoir - antérieurs de plus de deux siècles - qui sont caractéristiques du groupe monumental de la Triade à Palenque, dans l'actuel État mexicain du Chiapas*.
Comme la plupart de ces socles, cet objet est à l'effigie de la divinité dite "dieu GIII de la Triade de Palenque", qui est la deuxièmenée d'une sorte de trinité maya et représentait sous les traits d'un jaguar anthropomorphe l'aspect nocturne du soleil. Sur l'urne elle-même, ses deux profils encadrent un médaillon qui figure d'une façon encore très classique le buste d'un membre masculin de la noblesse maya, richement coiffé des plumes ondulantes du quetzal et portant aussi collier et ornement d'oreille en jade.
Sur le couvercle, "GIII" est encadrée par deux effigies d'une divinité barbue.
JMH *Un exemplaire de ces socles d'encensoir fait également partie de la collection Vanden-Avenne (voir N° 62)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue