CHARLES MONNET (Paris 1732 - après 1808)

Lot 49
Aller au lot
5 000 - 7 000 EUR
Résultat : 16 000 EUR

CHARLES MONNET (Paris 1732 - après 1808)

Le Dauphin, fils de Louis XV et la Dauphine assistent à la leçon donnée à leurs trois enfants (les futurs Louis XVI, Louis XVIII et Charles X), par leur précepteur Monsieur de Vauguyon et leur gouverneur l'ancien évêque de Limoges Pierre noire, plume et encre brune, lavis brun, mise au carreau 19,5 x 17 cm Porte en bas au centre le cachet à sec de la collection Jules et Edmond de Goncourt (Lugt n°1089) Porte au dos du montage une ancienne étiquette de vente n° 168 Provenance: Collection E. et J. de Goncourt. Bibliographie: E. Launay, Les frères Goncourt collectionneurs de dessins, Paris, 1991, cité sous le n° 206. Notre oeuvre est un des quatre dessins de même sujet qui appartenaient à la collection d'Edmond et Jules de Goncourt. Ces quatre études de Charles Monnet se rapportent à un tableau exposé au Salon de 1771 (n° 171), appartenant au duc de la Vauguyon et aujourd'hui disparu (voir Op. cit. supra). Ils présentent des variantes, notamment dans les activités éducatives ou bien dans l'identité des personnages. Pour exemple l'abbé Guillaume François Berthier (1704 - 1784), jésuite, figure parfois à la place de l'évêque de Limoges. Charles Monnet fut un élève de jean Restout. En 1765, il remporta le premier prix de l'Académie Royale de peinture. Il exposa régulièrement au Salon et fut nommé peintre du Roy sous Louis XVI, travaillant notamment à des décors au Petit Trianon. Il fut également illustrateur, il réalisa ainsi une série de dessins sur la révolution et l'histoire de France. Il termina sa carrière en tant que professeur de dessins à Saint Cyr. En 1760, le Dauphin Louis Ferdinand, fils de Louis XV, et la Dauphine Marie Josèphe de Saxe, confièrent le duc de Berry, futur Louis XVI, «aux hommes» selon l'expression consacrée. Il était en effet traditionnel que les petits princes de France quittent leurs gouvernantes à l'âge de six ans pour passer sous l'autorité d'un gouverneur, en l'occurence Paul François de Quelen, duc de La Vauguyon. Ce dernier s'occupait déjà de l'aîné de la fratrie qui devait décéder en 1761. Le duc de Berry fut ensuite rejoint par le comte de Provence (futur Louis XVIII) et le comte d'Artois (futur Charles X). Paul François de Quelen de Stuer de Caussade (1706 - 1772) fut fait duc de La Vauguyon en 1759. Il fit d'abord une carrière de militaire. Il participa notamment à la bataille de Fontenoy. En 1758, il devint gouverneur des Enfants de France et fut fait pair en 1759. Il était également chevalier de l'ordre du Saint Esprit et chevalier de l'ordre de Saint Louis. On le classe généralement dans les membres du parti des dévots, lui reprochant des lacunes du côté des «encyclopédistes» dans l'éducation qu'il donna aux princes, bien qu'il ait insisté sur les sciences et l'apprentissage des langues. Son fils fut ministre de Louis XVI. On avait adjoint à la Vauguyon en 1758, Jean Gilles de Coëtlosquet (1700 - 1784), ancien évêque de Limoges et membre de l'Académie française, en tant que précepteur. C'est sa piété et son honnêteté qui lui valurent ce titre, mais on lui reprocha par la suite les mêmes orientations qu'à La Vauguyon. Chevalier du Saint Esprit, il se retira ensuite à l'abbaye de Saint Victor à Paris
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue