Pierre ROY (1880-1950)

Lot 45
Aller au lot
Estimation :
20000 - 30000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 21 000EUR

Pierre ROY (1880-1950)

Composition aux mandolines et nécessaire de couture Huile sur toile Signée en bas à gauche P. Roy (toile légèrement distendue) 27 x 22 cm Annotation sur le châssis: Peint sur la demande expresse de Louise de Vilmorin Juin-juillet 1943 / Pierre Roy. Bibliographie: Pierre Roy, Nantes 1880-Milan 19550, Somogy, Paris et Musée des Beaux-Arts de Nantes, p. 132 Pierre ROY Né à Nantes en 1880, mort à Milan en 1950, Pierre Roy est l'aîné d'une fratrie de quatre enfants qui deviendront tous peintres. En 1905, il décide de se consacrer à la peinture, participe en 1906 à sa première exposition à la Société nationale des beaux-arts, puis expose régulièrement au Salon des indépendants. En 1925, il participe à la première exposition des peintres surréalistes, à la Galerie Pierre, puis en 1933 est nommé peintre du département de la Marine.Pierre Roy connait un succès critique dès 1935, mais vend peu, chacun de ses tableaux lui demandant un travail long et minutieux. Pendant la guerre, sa situation financière s'aggrave. A la fin de l'année 43, ses amis André et Louise de Vilmorin, lui proposent leur aide en échange de la production d'un certain nombre de toiles «Je vous remercie de vos conseils très sages et encore plus de l'offre si généreuse que vous me faites de me «subventionner» jusqu'à l'heure d'une exposition ou d'une fortune éventuelle. Je vous assure que j'en suis plus touché que je ne puis le dire. Je suivrai votre plan, peut-être pas intégralement, mais dans ses grandes lignes. Je suis tout à fait d'accord pour suivre votre avis de ne pas vendre pour l'heure, ou du moins pour vendre le moins possible, car je voudrais n'user qu'en cas d'extrême besoin de votre si gentille proposition... Sauf ce tableau qui assurerait ma subsistance pour quelques mois je ne dois plus rien vendre, attendre une exposition ou la venue de riches américains. En fin, pour le moment si je me porte bien et n'ai pas de soucis familiaux, je vais produire». (Lettre à André de Vilmorin, 29 novembre 194
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue