Paire d'extrémités d'une corniche en tuffeau... - Lot 36 - Binoche et Giquello

Lot 36
Aller au lot
Estimation :
1500 - 2000 EUR
S'inscrire sur drouot.com
Paire d'extrémités d'une corniche en tuffeau... - Lot 36 - Binoche et Giquello
Paire d'extrémités d'une corniche en tuffeau sculpté représentant des singes allongés, la queue retournée sur le dos, l'un portant un fruit à sa bouche, l'autre tenant un tonnelet entre ses mains.
Touraine, région de Vouvray, seconde moitié du XVe siècle
Hauteurs : 24,5 et 28 cm - Largeurs : 30 et 33,5 cm - Profondeurs : 14,5 et 15 cm
(petits accidents et manques)
Les représentations de singes à la fin de l'époque médiévale ont été étudiées par les historiens de l'art. Associé très tôt au Moyen Âge au bestiaire de Satan, cet animal a été aussi apprécié par les enlumineurs ou les sculpteurs comme le compagnon familier et facétieux qu'aimaient posséder certains personnages de haut rang. En marge des manuscrits, en orfèvrerie ou sur les monuments comme ici, il est figuré ainsi en sujet d'amusement, de curiosité ou d'exotisme.
Ouvrage consulté :
- F. Baron, “Le singe au Moyen Age” dans Bulletin de la Société nationale des Antiquaires de France, 2008, p 182-185
A pair of carved tufa cornice ends, Touraine, Vouvray region, second half of the 15th century
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue