PÉRON (François) et Louis FREYCINET

Lot 105
Aller au lot
8 000 - 10 000 €
Résultat : 6 500 €

PÉRON (François) et Louis FREYCINET

Voyage de découvertes aux terres australes, exécuté par ordre de Sa Majesté l'Empereur et Roi, sur les corvettes le Géographe, le Naturaliste, et la goelette le Casuarina, pendant les années 1800, 1801, 1802, 1803 et 1804. Paris, de l'Imprimerie Impériale, 1807 (Imprimerie royale), 1816. 2 volumes in-4 et un atlas in-folio, demi-chagrin bleu nuit avec coins, dos orné de fleurons et roulettes dorés, tranches mouchetées (Reliure de l'époque). J. Wantrup, Australian rare books, p. 153-159, n° 78a. Édition originale de la relation de cette célèbre expédition marquant l'apogée des grands voyages du XVIIIe siècle, donnant la première carte détaillée de toute l'Australie. Belle illustration comprenant un portrait de Péron gravé par Lambert d'après le dessin de Lesueur exécuté "15 jours avant la mort de son ami", deux tableaux dépliants et un superbe atlas renfermant 56 planches, cartes et plans gravés en taille-douce, dont deux titres gravés et 4 cartes dépliantes par Choubard, Cloquet, Dien, Fortier, Houlk, Née, Pillement, Roger... d'après les dessins de Lesueur et Petit. 23 cartes ont été coloriées par les éditeurs au pinceau. 26.../...On trouve les plans de la ville de Sydney, les grandes vues dépliantes de la Nouvelle-Hollande et de Timor, les vues de la Terre de Diémen et de Nouvelle Hollande, les grandes cartes générales de la Nouvelle-Hollande et de la Terre de Napoléon, les cartes de la terre de Diémen, des îles Furneaux, Hunter, King, Decrès, Institut, Forestier, des golfes Bonaparte & Joséphine, ainsi que d'intéressantes planches d'histoire naturelle, de types, d'ustensiles d'aborigènes, des costumes... Dès 1800, le Premier Consul donna l'ordre de préparer une expédition scientifique de reconnaissance des terres australes, et en particulier de la côte sud de l'Australie, que les savants chargés de la mission sous l'ordre du capitaine Nicolas Baudin, appellèrent "Terre Napoléon". Au résultat de ces découvertes, ils ajoutèrent l'histoire des colonies anglaises de Nouvelle-Galles du Sud, celle de la grande île de Timor et plusieurs mémoires sur les îles et les montagnes de corail des mers du sud, sur la flore et la faune de ces contrées. L'illustration de l'ouvrage a été réalisée d'après les dessins faits sur les lieux par Lesueur, peintre de l'expédition, et par Petit, revus par Gérard et par Van Spaendonck, graves ensuite par les meilleurs artistes du temps, sous la direction de Milbert. Outre les nombreux fruits scientifiques que cette expédition apporta, une riche moisson de plus de deux mille cinq cents espèces nouvelles vint enrichir les collections du Muséum, en dehors des "plus de cent mille échantillons d'animaux, d'espèces grandes et petites" (Cuvier), faisant de cette entreprise maritime l'une des plus extraordinaires de tous les temps. Le grand travail du naturaliste François Péron (1775-1810) s'arrête au XXXe chapitre de sa relation (t. II, p. 230). Le manuscrit de Péron fut revu par Cuvier, Fleurieu, Lacépède et Laplace. Freycinet, commandant du Casuarina, rédigea les travaux astronomiques, nautiques et géographiques du voyage, publiés à Paris en 1815, dans un volume in-4 et un atlas in-folio avec 32 cartes. À la fin de la préface du second tome, on trouve une liste très détaillée avec les noms des officiers, aspirants, savants et artistes embarqués pour l'expédition des découvertes aux Terres Australes. Quelques rousseurs, déchirure sans perte restaurée à la planche n° X, et déchirure marginale à la dernière planche. Quelques plis fendus et déchirures sans manques aux deux grandes cartes. Infime galerie de vers à la charnière supérieure du second volume de texte, ainsi qu'un mors fendu
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue