GAUTIER Théophile (1811-1872).

Lot 36
Aller au lot
Estimation :
500 - 600 EUR
S'inscrire sur drouot.com
GAUTIER Théophile (1811-1872).
Lettre autographe signée à «Mon cher [Jean-Baptiste] Porcher» (s.l.n.d. [fin mars 18581]). 1 p. in-8. Joint un dessin le représentant.
Intéressante lettre dans laquelle il demande une avance sur ses droits d'auteurs de «(...) mille francs (...)», il pourra les rembourser promptement car «J'ai un ballet en deux actes : Sacountala dansé par Mme Ferraris2 et qui doit passer après La Magicienne3. Je suis seul auteur du livret (...). J'ai aussi en répétition à la Porte Saint-Martin un ballet en un acte4 qui doit accompagner la pièce de Mallefille5 et qui passera dans trois semaines (...)».
Lettre publiée dans la correspondance générale de Théophile Gauthier, 1858-1861, tome VII, p34 et 35, lettre n°2530. 1 Date de Lovenjoul, prévision optimiste à propos de la première de Yanko.
2 Amalia Ferraris (1830-1904) danseuse étoile dont T. Gautier dira «la plus parfaite ballerine du monde depuis la retraite de Carlotta Grisi».
3Le grand Opéra de Halévy 4Yanko le Bandit (22 avril 1858) dans sa forme finale (2 actes).
5Les Mères repenties, drame en 4 actes par félicien Mallefille, créé à la Porte Saint-Martin le 15 avril 1858.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue