BÂTON DE HÉRAUT D'ARMES PORTÉ AU SACRE DE...

Lot 52
Aller au lot
Estimation :
80000 - 120000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 75 000EUR

BÂTON DE HÉRAUT D'ARMES PORTÉ AU SACRE DE...

BÂTON DE HÉRAUT D'ARMES PORTÉ AU SACRE DE L'EMPEREUR NAPOLÉON IER Bâton de héraut d'armes, dont le corps en bois tourné est recouvert de velours de soie violet, semé de trente abeilles en laiton doré réparties en quatre colonnes: deux de sept et deux de huit. Il est sommé de la couronne impériale dite «de Charlemagne» en laiton ajouré et doré, à huit arches hissant de fleurons; arches et bandeau sont ornés de joyaux sur fond amati. La couronne repose sur un bandeau ciselé de feuilles d'eau. À sa base est fixé un embout à double bordure en relief et fond très légèrement bombé, en laiton doré. Longueur: 76,5 cm - Diamètre: 3,25 cm. (Le corps en bois: 72,5 cm x 3,05 cm) France, vers 1804. PhM + JCP État de conservation: bon. Décoloration uniforme du velours et usures laissant largement apparaître la trame; les pointes fixant la couronne et l'embout manquent. NOTE - Membres de la Maison civile de l'Empereur, les hérauts d'armes étaient au nombre de quatre: Sallengro, Zimmerman (remplacé en 1810 par Audran), Pascal et Larcher. Ils étaient dirigés par le capitaine Duverdier, chef des hérauts d'armes (parfois appelé roi d'armes, par analogie avec l'Ancien Régime), et dépendaient du grand maître des cérémonies, le comte de Ségur. Le costume du chef des hérauts d'armes nous est connu par le dessin original du projet d'Isabey, intitulé «habillement d'un Roy d'armes», conservé au musée du Louvre (fond dessins, numéro d'inventaire REC27 recto); les détails du costume sont manuscrits au crayon dans la marge. Il s'inspirait de la tenue du Roy d'armes d'Ancien Régime; le tabard fut remplacé par une tunique serrée à la taille par une large ceinture, brodée sur la poitrine de trois aigles sommées d'une couronne, et d'une aigle sur chaque manche; l'insigne de sa fonction était un bâton sommé d'une couronne. Le dessin fut ensuite gravé par Massard, après modification du glaive et du bâton, selon les modèles retenus, et avec un nouveau visage, vraisemblablement le portrait du capitaine
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue