COLLIER (John)

Lot 177
Aller au lot
Estimation :
1500 - 2000 EUR
COLLIER (John)
Pièces manuscrites concernant ses inventions. 1818-1833. Ensemble 7 pièces, sous boîte-étui de cartonnage moderne.
Important dossier de pièces manuscrites concernant les inventions de John Collier (1782-1835), mécanicien anglais installé en France.
Né à Newport dans le Shropshire, John Collier arrive en France en 1793 où il devient l'élève du mécanicien et horloger Abraham-Louis Breguet. Vers 1815, il crée son propre atelier ; c'est le point de départ d'une série d'inventions mécaniques dont l'importance exceptionnelle et durable pour l'industrie lainière a été plusieurs fois démontrée : première machine exportée en Angleterre, première machine-outil fondée sur l'action de lames hélicoïdales, la tondeuse à draps Collier servira même de modèle dans le travail du bois et des métaux (cf. Hemardinquer, “Une dynastie de mécanicien anglais en France ; James, John et Juliana Collier (1791-1847)” in Revue d'histoire des sciences, t. XVII, n°3, 1964).
Le dossier comprend les pièces suivantes, toutes relatives à la création des sociétés de John Collier pour la construction et la commercialisation de ses inventions :
- Acte de société entre André Poupart de Neuflize, Auguste Sevene, John Collier, Émile Magnan et Adrien Magnan pour l'exploitation générale brevetée des machines à tondre. 1er janvier 1818 (3 pages in-4, timbre royal et cachet de l'administration).
- Copie de la convention entre Poupart de Neuflize et John Collier pour la construction à forfait des machines à tondre. 1818 (3 pages in-folio).
- Acte d'association commerciale à participation à 1/3 entre John Collier, Émile Magnan et Adrien Magnan. 31 décembre 1823 (6 pages in-4, timbre royal).
- Copie de l'acte de société en participation pour la construction et la vente de machines à tondre dites tondeuses hélicoïdales... 7 février 1826 (7 pages in-4).
- Note sur les opérations de la Société des Tondeuses considérées sous le rapport des bénéfices. 30 avril 1833 (une page in-folio).
- Certificat de demande d'un brevet d'invention, pour une machine à tisser les draps et autres étoffes. 30 juin 1825 (7 pages in-folio en-tête imprimé de l'Administration générale des haras, de l'agriculture, etc.). Document un peu rogné sur le bord extérieur.
- Certificat de demande d'un 2e brevet de perfectionnement pour une machine à tisser les draps et autres étoffes. 3 mars 1826 (2 pages in-folio). Marge extérieure coupée.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue