HUGO (Victor).

Lot 46
Aller au lot
Estimation :
2500 - 3000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 4 550EUR

HUGO (Victor).

Ruy Blas. Paris, H. Delloye ; Leipzig, Brockhaus et Avenarius, 1838. In-8, demi-chagrin vert avec petits coins, dos orné, chiffre couronné en queue, tranches marbrées (Reliure de l'époque).
Édition originale.
Ruy Blas fut créé le 8 novembre 1838 pour l'inauguration du théâtre de la Renaissance, co-fondé par l'auteur, avec Frédérick Lemaître dans le rôle-titre. Théophile Gautier, enchanté, écrira à son sujet qu'il s'agit de la plus belle pièce de théâtre qui ait été faite depuis le Cid.
La pièce fut interdite sous le Second Empire et il fallut attendre 1872 pour qu'elle soit de nouveau jouée (avec Sarah Bernhardt dans le rôle de la reine d'Espagne). Depuis 1879, elle est inscrite au répertoire de la Comédie-Française.
Très bel et précieux exemplaire, relié au chiffre d'Henri d'Orléans, duc d'Aumale (1822-1897).
Séduisante provenance que celle de cet éminent bibliophile, dont la quasi-totalité des livres sont conservés dans son musée-bibliothèque de Chantilly, et qui, comme Hugo un peu plus tard, fut contraint à l'exil après la Révolution de 1848 et l'élection de Louis-Napoléon Bonaparte.
L'exemplaire est enrichi d'un billet autographe de Victor Hugo adressé à Monsieur Berton, écrit sur papier bleu et daté de Hauteville House, 15 décembre 1869 (une page in-12). Le destinataire de ce billet semble être le comédien Francisque Berton (1820-1874) ; Victor Hugo lui fait part de ses inquiétudes après que son Ruy Blas ait été interdit en France (en décembre 1867) : Les difficultés sont grandes pour monter Ruy Blas car je doute qu'avec la dispersion actuelle des talents et en l'absence d'une troupe complète, on faille y parvenir. Absent, je laisse faire. Croyez que je serai toujours heureux s'il m'est donné de contribuer aux succès de votre talent si justement applaudi.
Quelques rousseurs claires.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue