JEFFERYS, Thomas.

Lot 40
Aller au lot
Estimation :
500 - 700 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 1 690EUR

JEFFERYS, Thomas.

A Map Of The Most Inhabited Part Of New England Containing The Provinces Of Massachusets Bay and New Hampshire. With the Colonies of Conecticut and Rhode Island . . . 1755. Londres, 1755 (1759/1768). Limites en col. ancien. Carte en 3 feuilles (sur 4) non jointes, manque la partie supérieure gauche. Dimensions de chaque feuille : 520 x 490 mm. Papier épais bruni avec filigrane non identifié. Mer et côtes coloriées en vert et villes en rouge à l'époque.
Carte publiée séparément, dressée par Braddock Mead, alias John Green. La carte comprend deux plans en cartons, l'un de la ville de Boston, en haut à gauche (feuille manquante) et un autre du port de Boston sur la feuille en bas à droite. La carte est également décorée d'un cartouche de titre orné, illustrant l'arrivée des pèlerins à Plymouth Rock en 1620. Le "Konektikut est maintenant orthographié “Conecticut” dans le cartouche de titre. La carte se situe entre la seconde et quatrième variante mais la feuille supérieure gauche faisant défaut, il n'est pas possible de définir précisément l'édition.
Il s'agit de la plus grande et la plus détaillée des cartes de la Nouvelle-Angleterre jamais publiée, et l'une des grandes cartes de la côte est de l'Amérique, par l'un des plus importants cartographes du XVIIIe siècle : "Les contributions de Mead à la cartographie se démarquent ... À une époque où la qualité et l'éthique de la production de cartes étaient au plus bas en Angleterre, il a vivement encouragé et appliqué les meilleures normes."
McCorkle, New England in Early Printed Maps, 755.19 (first edition/state);Sellers & Van Ee, Maps & Charts of North America & West Indies, 799; Osher map library, Publication History and Images of the “Map of the most Inhabited Part of New England.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue