ANTIN. Louis-Antoine de Pardaillan, duc d'Antin (1665-1736), fils de Mme de Montespan, courtisan, membre du Conseil de Régence

Lot 1
Aller au lot
Estimation :
300 - 400 EUR

ANTIN. Louis-Antoine de Pardaillan, duc d'Antin (1665-1736), fils de Mme de Montespan, courtisan, membre du Conseil de Régence

5 Pièces signées, 1 lettre signée, 1 lettre autographe signée (incomplète du début) et une lettre et un mémoire écrits en son nom.
- Ordre à Anisson directeur de l'imprimerie royale de délivrer des ouvrages (1736).
- 4 ordres au régisseur de sa terre de Bellegarde (1730).
- Lettre au président Bon [premier président de la Chambre des comptes de Montpellier] lui demandant, sur l'ordre du Régent, de faire arrêter le sieur Duval. Accompagnée d'un mémoire intitulé «Avis du duc d'Antin sur l'affaire du Bonet» : «Mon avis est qu'il n'est point à propos de se faire justice soy même quand on a un juge comme le Roy ou son représentant ; qu'il n'y a rien de pis que d'avoir le démenti des affaires que l'on entreprend. L'exemple de mon beau-père doit nous rendre sages [...]».
- Lettre incomplète sur la vente de meubles et d'une tapisserie (1702) et lettre en son nom (1715).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue