Ɵ Flûte Maori putorino, Nouvelle Zélande,...

Lot 24
Aller au lot
60 000 - 70 000 EUR
Laisser un ordre
Votre montant
 EUR
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

Ɵ Flûte Maori putorino, Nouvelle Zélande,...

Ɵ Flûte Maori putorino,
Nouvelle Zélande, Polynésie
Probablement
Bois et fibres de lin
H. 40,3 cm - l. 5 cm - P. 3,5 cm
Trumpet Flute putorino, Maori, New Zealand
H. 15 7/8 in - l. 2 in - W. 1 3/8 in
Provenance:
- Collection Kenneth Athol Webster, Londres
- Wayne Heathcote
- Collection privée
Publication:
- Anne D'Alleva, Art of Polynesia, Hurst Gallery, Cambridge, 1987
Cette rare et très belle flûte Maori, putorino, est formée de deux parties de bois cylindriques et creuses. Les deux parties sont reliées avec soin par leurs deux attaches d'origine, ligaturées du centre vers les extrémités. De manière très classique, la flûte est gravée en son milieu d'un visage sculpté avec un raffinement complexe ainsi qu'un grand luxe de détails, la bouche en forme de coeur largement ouverte, incarnant l'esprit de l'objet. Le travail de scarification est, ici, particulièrement dense et réussi. Les yeux comportaient des incrustations, aujourd'hui disparues.
Superbe patine brun-rouge sur un bois au grain fin.
Lorsque l'on soufflait par l'extrémité de la flûte, ou de la trompe suivant les spécialistes, les doigts bouchaient la partie centrale représentant l'esprit, et l'on pouvait produire deux notes mâle et femelle. L'objet pouvait aussi servir pour annoncer le retour du chef au village ou le début d'une période tabou. Cette pratique avec un aérophone unique à la culture Maori a disparu peu après l'arrivée des européens à la fin du XVIIIe siècle.
Cet objet provient de l'ancienne collection de Kenneth Athol Webster à Londres.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue