RAVAILLAC.

Lot 279
Aller au lot
Estimation :
800 - 1000 EUR
RAVAILLAC.
- ESCOMAN (Jacqueline de Voyer, dite la d'). Déclaration sur les intentions & actions du cruel parricide commis en la personne du Roy, de la Royne, de Monseigneur le Dauphin, où elle fut concluë, en quel lieu, par qui, comme Ravaillac luy fut envoyé [...]. S.l.n.d. [c. 1611]. Plaquette in-8 de 23 pages, demi-vélin, dos lisse, pièce de titre rouge en long (Reliure du XIXe siècle).
Pièce très rare, l'un des plus importants témoignages contemporains de l'affaire Ravaillac.
Jacqueline de Voyer, dite la d'Escoman, femme de chambre de la marquise de Verneuil, prétendait que Ravaillac n'avait pas agi seul et que l'assassinat d'Henri IV avait été le fruit d'un complot impliquant diverses personnalités de l'entourage royal, en particulier sa maîtresse et le duc d'Épernon : comme la Marquise alloit au sermon du père Gontier à Sainct Jean [...], monta droit au popitre où estoit monsieur d'Espernon [...] & alors conclurent la mort du Roy [...], auquel lieu ils tindrent tels propos & si abominables que je les tairay de peur de faire rougir le papier.
Tache sur le premier feuillet.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue