ARISTOTE.

Lot 5
Aller au lot
3 000 - 4 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 18 171 EUR

ARISTOTE.

Libri octo physicorum. S.l.n.d. [au colophon] : Cracovie, Joannis Haller, 1519. In-4, veau fauve estampé à froid sur ais, jeux de filets et large roulette formant encadrement sur les plats, le centre du premier plat orné d'une plaque, celui du second d'un motif végétal répété en semé, restes de fermoirs, dos à trois nerfs, titre à l'encre sur la tranche supérieure (Reliure de l'époque).
Rarissime édition imprimée à Cracovie par Jan Haller, typographe originaire de Nuremberg et l'un des tous premiers imprimeurs établis dans la cité polonaise. Il s'agit de la traduction latine par Jean Argyropoulos († vers 1487) des huit livres de la physique d'Aristote?: la traduction de cet humaniste byzantin, professeur à Padoue et à Constantinople, parut d'abord à Rome en 1481.
Jolie impression en caractères romains, à l'exception des cinq premières lignes du titre qui sont en caractères gothiques, agrémentée d'un jeu d'initiales à la manière des rubricateurs du siècle précédent et de l'époque.
On a relié à la suite, du même : In libros Physicorum, De coelo & mundo, De gene. & corr., Meteororum, De anima. S.l.n.d. [au colophon]?: Strasbourg, Ulrich Morhard, septembre 1520.
Très rare édition strasbourgeoise de la traduction et des commentaires d'Albertus Magnus (Albert d'Orlamünde et non Albert le Grand ?), imprimée par Morhrard pour le grand libraire viennois Lucas Alantsee, dont le nom est cité au colophon sous la mention Ductu Lucae Alantseae.
Imprimée en caractères romains, elle est ornée sur le titre d'un bel encadrement gravé sur bois daté 1519.
Précieux exemplaire réunissant deux très rares éditions d'Aristote, abondamment annoté d'une fine écriture de l'époque et conservé dans sa jolie reliure estampée et datée de 1547.
La reliure estampée, sans doute sortie d'un atelier d'Europe centrale, est ornée sur le premier plat d'une plaque figurant la Résurrection, datée 1528, et d'une bordure ornée de petits portraits (dont la Sybille) datée 1540. Le second plat est encadré de deux roulettes aux portraits, l'une identique à celle employé sur le plat supérieur, l'autre, également datée 1540, ornée des portraits d'Apollon et des muses.
L'exemplaire porte l'ex-libris manuscrit de Piotrz de Goniadz (Petrus Gonesius), réformateur calviniste polonais mort dans les années 1570-1580, et celui d'un dénommé Petri Arcadii (Pierre Arcadius). Marque d'achat sur le titre du second ouvrage : Quatuor Grossis Anno 1542.
Réparation au dos, mors et coiffes, coins accidentés avec manques. Pièce de titre manuscrite postérieure. Trou de ver sur l'ensemble du volume, quelques rousseurs.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue