[DANEAU (Lambert)]

Lot 19
Aller au lot
2 000 - 3 000 EUR
Laisser un ordre
Votre montant
 EUR
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

[DANEAU (Lambert)]

Traité de l'estat honneste des Chrestiens en leur accoustrement. Genève, Jean de Laon, 1580. In-8, 191 pp.: veau fauve, triple filet doré, armoiries au centre, dos orné, chiffre couronné répété, tranches rouges (reliure du XVIIIe siècle).
Édition originale.
Lambert Daneau (1530-1595), pasteur calviniste né dans le Loiret, est l'auteur de traités qui ont marqué la théologie protestante à la fin du XVIe siècle et au début du siècle suivant. Il met ici en garde les fidèles réformés contre les manières immorales et décadentes de se vêtir. Marque typographique à la Patience, de Jean de Laon, sur le titre (cf. Silvestre, nº 652).
(Haag, IV, pp. 192-198.- Fatio, L. Daneau, nº 5.- Félice, L. Daneau, nº XXX: “Certainement un des meilleurs et des plus intéressants ouvrages de Daneau.”)
On a relié à la suite deux autres textes sur le même sujet:
- TERTULLIEN. Deux traitez. [...] L'un des Parures & ornemens. L'autre des Habits & accoustremens des femmes Chrestiennes. Plus un traité de sainct Cyprian Evesque de Carthage, touchant la discipline & les habits des filles. Genève, Jean de Laon, 1580. 68 pp., 1 f.n.ch. (achevé d'imprimer).
Traduction par Lambert Daneau, initialement parue à Orléans en 1565 chez Éloi Gibier.
(Fatio, L. Daneau, nº 3.- Félice, L. Daneau, nº I.)
- Arrest de la cour, contenant règlement pour les armes, tiltres et qualitez des Gentils-hommes & de leurs femmes, Et pour la réformation des habits & tiltres selon la qualité des personnes. Sans lieu [Dijon], Imprimé par Claude Guyot, 1625. 8 pp.
Bel exemplaire aux armes et chiffre répété du marquis Charron de Ménars (1643-1718).
Le collectionneur est célèbre pour avoir acheté en bloc en 1680 les imprimés de la collection de Jacques-Auguste de Thou.
Il porte au contreplat supérieur une cote manuscrite (3.c.p.T.2.M.3) de la main du cardinal de Rohan-Soubise (voir le catalogue de la vente de 1788, nº 642), lequel avait acquis au début du XVIIIe siècle la majeure partie de la bibliotheca Menarsiana. Le volume a fait partie au XIXe siècle de la bibliothèque Yemeniz (1867, nº 317).
Par prudence, le nom de Genève qui figure sur les pages de titres des deux premiers ouvrages a été soigneusement biffé.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue