VERGILE (Polydore)

Lot 1
Aller au lot
2 500 - 3 000 EUR
Laisser un ordre
Votre montant
 EUR
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

VERGILE (Polydore)

De inventoribus rerum prior editio. Paris, Robert Estienne, 1528 [à la fin:] janvier 1529.
In-4, 141 ff. et 27 ff.n.ch.: maroquin fauve, encadrement orné de deux listels rouge et blanc enserrant une roulette dorée, grand décor de rinceaux stylisés sur fond aux mille points se déployant autour d'un médaillon ovale chargé d'armoiries mosaïquées, le tout rehaussé de cire multicolore (rose, bleue, verte, noire, rouge et blanche), dos orné, tranches dorées et ciselées (reliure pastiche de Hagué).
Seule édition imprimée par les Estienne du De inventoribus rerum de Polydore Vergile (vers 1470-1555), humaniste italien qui fut secrétaire du duc d'Urbino, puis camérier du pape Alexandre VI.
Imprimée en caractères romains, elle comprend au complet les huit Livres, dont les cinq derniers, initialement parus en 1521, portent sur un sujet brûlant: les origines et les institutions de l'Église.
L'ouvrage “énumère les mythes civilisateurs de l'Europe, en proposant un ou plusieurs héros, demi-dieux ou prophètes, pour chaque invention: la religion, le mariage, les livres, l'art de la mémoire, la guerre, les trêves, le feu, la forge des métaux, l'agriculture, l'architecture, le commerce, etc. [...] traiter des "inventions" de l'Église depuis les premiers temps n'allait pas sans risque, d'autant que Vergile reprenait à son compte certaines des critiques d'Érasme.[...] C'étaient autant d'arguments apportés à la Réforme, qui dénonçait avec Luther et bientôt Calvin l'infidélité de l'Église de Rome envers le message évangélique. [...] D'emblée, évangéliques et protestants discernèrent dans le De inventoribus une puissante charge critique contre l'Église établie” (Frank Lestringant, “Le Livre des Inventeurs de Polydore Vergile” in Ouvrages miscellanées & Théories de la connaissance à la Renaissance,2003, pp. 37-56).
Cette édition fut condamnée et mise à l'Index en 1549 par les docteurs de la Sorbonne.
Remarquable reliure de Hagué à décor Renaissance rehaussé de cire polychrome, aux armes du connétable Anne de Montmorency (1493-1567).
Hagué (1823-1891) s'est rendu célèbre par ses reliures pastiches à décor rétrospectif. Celle-ci, d'une composition harmonieuse et aux couleurs vives, a figuré au catalogue de la fameuse bibliothèque de John Blacker, collectionneur qui avait acheté, par l'intermédiaire d'un libraire anglais, pas moins de 109 reliures exécutées par ce faussaire (cat. 1897, nº 102).
Ex-libris manuscrit ancien sur le titre: Blanc. Ex-libris manuscrit Barbet au contreplat supérieur. Cahiers b et c intervertis. Légers frottements à la reliure.
(Renouard, Estienne, p. 32, nº 24.- Caillet, nº 11087.)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue