BAUDELAIRE (Charles)

Lot 117
Aller au lot
3 000 - 4 000 EUR
Laisser un ordre
Votre montant
 EUR
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

BAUDELAIRE (Charles)

Les Fleurs du mal. Paris, Éditions du Cinquentenaire de Baudelaire, 1917. Fort volume grand in-4, maroquin aubergine, sur le premier plat grande branche de fleurs au naturel tracée au trait d'or, les fleurs mosaïquées en divers tons de couleurs, et personnage nu étendu et accoudé dessiné au trait d'argent, autour duquel se faufile un serpent, dos à quatre gros nerfs, motif de lyre avec tige fleurie mosaïqué au centre, listel intérieur de maroquin rouge, doublure de maroquin rouge serti d'un filet doré et orné d'une large bordure florale mosaïquée en divers tons, doublure de moire bordeaux, tranches dorées sur témoins, couverture et dos, étui (H. Blanchetière 1923).
Édition élevée à la gloire de Baudelaire à l'occasion du cinquantenaire de sa mort, établie par Charles Meunier et Lobel-Riche.
Imprimée en caractères Giraldon, elle est illustrée d'un portrait de l'auteur et de 40 planches, gravés à l'eau-forte par Lobel-Riche.
Tirage à 24 exemplaires seulement: 12 sur papier vélin et 12 autres sur japon.
Exemplaire sur japon, comprenant les illustrations en plusieurs états, dont l'eau-forte pure: toutes les planches sont en 4 états, à l'exception du portrait (2 états) et la planche illustrant le poème Le Chat (p. 85, 6 états).
L'exemplaire est en outre enrichi de:
- un beau dessin original à la plume, crayon et sanguine, pour La Géante.
- un dessin original à la plume pour La Mort des amants (p. 199).
- une aquarelle originale pour Chanson d'après-midi (p. 227).
- un dessin original en trois crayons pour Prière d'un païen (p. 246).
- une planche refusée pour Les Yeux de Berthe, épreuve en 3 états sur japon.
Intéressante reliure doublée et mosaïquée de Blanchetière, les fleurs mosaïquées étant dans la manière de Charles Meunier.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue