MASQUE À CRÊTE AVIAIRE ET CROCS DE FÉLIN...

Lot 33
Aller au lot
900 000 - 1 200 000 EUR
Laisser un ordre
Votre montant
 EUR
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

MASQUE À CRÊTE AVIAIRE ET CROCS DE FÉLIN...

MASQUE À CRÊTE AVIAIRE ET CROCS DE FÉLIN
DU "MONSTRE-OISEAU"
Culture Olmèque, Las Bocas, Mexique
Préclassique moyen, 900-400 avant J.-C.
Serpentine
H. 15,5 cm - L. 12,4 cm
Olmec Las Bocas "Bird Monster" mask, serpentine,
Mexico, H. 6 1/8 in - W. 4 7/8 in
Provenance:
Collection privée américaine
Acquis par l'actuel propriétaire en 1995
Galerie Merrin, New York
La plupart des masques olmèques en pierre ont été découverts dans les États de Veracruz et de Guerrero au Mexique ainsi que sur le versant Pacifique du Guatemala.
Comme les masques aux traits humains, les masques du "Monstre-Oiseau" et du "Were-Jaguar" datent du Préclassique moyen, entre 900 et 400 avant J.-C.
Il est à signaler que les masques pouvant être portés et montrant des êtres surnaturels sont effectivement beaucoup plus rares que ceux représentés avec des traits humains.
Concernant notre masque du "Monstre-Oiseau" on voit qu'il combine les caractéristiques d'un être humain à celle du puissant Aigle Harpie. Il est généralement représenté avec des sourcils en forme de flammes, un œil rectangulaire ou en forme de "L", un nez charnu droit avec une arête basse, une grande bouche ouverte avec une lèvre supérieure saillante ou un bec protubérant, de grands crocs, des commissures tombantes et un menton fuyant et arrondi.
Le "Monstre-Oiseau" fait partie des créatures surnaturelles les plus importantes dans les croyances religieuses olmèques. Il est le dieu du soleil, le maître des cieux et le dirigeant du royaume céleste. Celui-ci est lié au maïs, à la fertilité agricole ainsi qu'aux étranges nains sans menton qui sont associés aux pluies et à l'eau dans la mythologie olmèque.
Les sculptures monumentales olmèques et les petites sculptures de pierre représentent parfois des seigneurs portant des masques ou des casques ornés du "Monstre-Oiseau".
La deuxième divinité olmèque traditionnellement représentée sur de tels masques est le "Were-Jaguar"
Celui-ci mêle des traits d'un félin avec ceux d'un nouveau-né. Ce dieu est généralement représenté avec des yeux en amande tombant, un nez aplati, une bouche trapézoïdale avec une lèvre supérieure s'évasant vers le haut, des gencives édentées et des commissures tombantes. (Joralemon, 1971 et 1996)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue