PIRANÈSE. Carceri

Lot 139
Aller au lot
Estimation :
180000 - 200000 EUR
PIRANÈSE. Carceri
Rome, Bouchard, s.d. [vers 1749-1750]. Suite de 14 planches, en feuilles, sous chemise-étui moderne.
Hind, III, Carceri, n°1-16; Focillon, E 24-39. — Maxime Préaud, «Les Prisons libres et closes de Jean-Baptiste Piranèse» in Revue de la BNF, 2010/2, n°35, pp. 11-17.
Première édition des «prisons imaginaires» de Piranèse, sans doute la plus célèbre de toutes les suites gravées de ce génie de l'eau-forte.
Hormis le frontispice, toutes les épreuves de cet exemplaire sont en premier état.
La première version des Carceri a été publiée à Rome du vivant de Piranèse (1720-1778), vers 1749-1750. Les épreuves qui la composent offrent des compositions qui s'apparentent plutôt à des œuvres préparatoires; on reste encore éloigné de cette vision que l'on connaît tous dans les versions suivantes et les derniers états, où les épreuves, saturées de hachures, nous plongent dans le monde chaotique, mystérieux et peuplé de personnages fantomatiques guidé par le cerveau noir (Marguerite Yourcenar) de Piranèse.
Maxime Préaud, conservateur et historien de l'estampe, souligne la gravure claire des épreuves de la première version, parfois ensoleillée, presque gaie malgré son sujet (Henri Focillon parle d'une «lumière blonde» - le mot sera repris sans cesse pour désigner les premiers états - qu'il estime vénitienne), une gravure «fort croquée», comme on disait à son époque, libre et de chic. Et poursuit: Il y aura toujours des puristes pour préférer la première version, et d'autres pour aimer mieux la seconde. [...] On mettra d'accord les irréductibles en disant qu'un vrai collectionneur de Piranèse se doit de posséder les deux [...]. Pourrait-on, paraphrasant Jean-Paul Sartre, déclarer que Piranèse ne s'est jamais senti aussi libre que dans ses Prisons ? Une liberté manifeste surtout dans la première version, et c'est pourquoi elle garde la préférence de certains amateurs. Tandis que la seconde refroidit l'ensemble. Elle est toutefois le plus répandue. C'est elle d'abord
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue