BRAUN (Georg) et Frans HOGENBERG.

Lot 19
Aller au lot
250 000 - 300 000 €
Result with fees
Result : 360 654 €

BRAUN (Georg) et Frans HOGENBERG.

Theatre des cites du monde. S.l.n.d. [Cologne, vers 1575-1618]. 6 tomes en 2 forts volumes in-folio, maroquin rouge, décor à la Du Seuil, dos orné, fleuron doré répété, tranches dorées (Reliure vers 1620-1630).
Koeman, Atlantes Neerlandici, t. II, pp. 10-25, B & H. - Peter van der Krogt, «Mapping the towns of Europe: The European towns in Braun & Hogenberg's Town Atlas, 1572-1617», in Belgeo, 3-4, 2008, pp. 371-398. - Phillips, A List of Geographical Atlases in the Library of Congress, n°4105.
Édition française.
Le tout premier atlas de vues de ville.
L'ouvrage, initialement paru en latin vers 1572 sous le titre Civitates orbis terrarum, est l'oeuvre de Georg Braun (1541-1622), géographe et éditeur originaire de Cologne, et de Frans Hogenberg, cartographe né à Malines et mort à Cologne vers 1590.
Contrairement au Theatrum orbis terrarum d'Abraham Ortelius - atlas universel paru en 1570, comprenant des cartes maritimes et des cartes de divers pays du monde -, dont il est généralement considéré comme le pendant, l'atlas de Braun et Hogenberg ne contient que des plans et des vues des principales villes d'Europe, d'Asie, d'Afrique et d'Amérique, donnant ainsi une vision globale de la vie urbaine au tournant du XVIIe siècle.
En effet, pas moins de 300 différentes villes sont représentées dans ce livre, principalement des villes de France (Paris, Montpellier, Strasbourg, Lyon, Tours, Rouen, Bordeaux, Marseille, Orléans, La Rochelle, Besançon, Metz, Avignon, etc.) et des régions septentrionale (Édimbourg, Bristol, Oxford, Londres, Cantorbéry, Bruxelles, Gand, Bruges, Louvain, Utrecht, Hambourg, Dresde, Leipzig, Delft, Amsterdam, Harlem, Nuremberg, Mayence, Cologne, Copenhague, Stockholm, Bergen en Norvège, etc.), centrale (Prague, Bâle, Salzbourg, Vienne, Cracovie, etc.) et méridionale (Lisbonne, Tolède, Grenade, Bilbao, Séville, Barcelone, Milan, Venise, Ostie, Rome, Gênes, Naples, Vérone, Tivoli, etc.) de l'Europe. On y trouve aussi des vues et plans de Moscou, de Grodna (actuelle Biélorussie) et de Vilnius en Lituanie, ainsi que d'une vingtaine de grandes cités implantées sur les autres continents, telles Cuzco, Mexico, Alger, Tunis, Alexandrie, Le Caire, Damas, Aden, Calcutta, Goa, Jérusalem ou encore Constantinople.
L'atlas se divise en six tomes et sa publication s'est étendue sur plus de quarante années, les deux dernières parties ayant été imprimées entre 1600 et 1618. Celle-ci a nécessité des moyens considérables, pour l'impression du texte dont la rédaction revient à Braun, mais surtout pour la gravure des planches, exécutée en partie par Hogenberg et Simon van den Noevel (Novellanus) d'après des dessins fournis par le peintre Georg Hoefnagel.
Un monument de la cartographie européenne.
L'atlas se compose de 6 beaux titres-frontispices à décor architectural et allégorique, un pour chaque tome, et de 363 planches finement gravées en taille-douce; le texte et les planches sont montés sur onglets.
Ces planches présentent souvent deux ou plusieurs sujets, offrant ainsi au total plus de 500 vues et plans de villes (plan traditionnel, vue de profil, et plan ou vue à vol d'oiseau), parfois des grandes vues de paysages pittoresques et quelques vues de batailles, sauf pour 4 planches: une planche d'armoiries légendée Le Jardinet d'Haynault (t. III, pl. 23), une carte du Danemark (t. IV, pl. 25) (seule véritable carte du recueil), une carte de l'île de Ven (ou Hven) avec une vue du château et observatoire d'Uraniborg construit par Tycho Brahe à la fin du XVIe siècle (t. IV, pl. 27), et une planche de costumes de la contrée de Dithmarse en Allemagne septentrionale (t. V, pl. 37).
Les planches sont gravées sur une double page numérotée et accompagnée d'une notice imprimée au verso de celle-ci (donc sur la première et la quatrième page), à l'exception de 2 d'entre elles qui sont hors texte: un grand plan dépliant d'Anvers (52 x 79 cm) au tome V, qui accompagne la double page n°27 qui est une notice imprimée sur la ville, et une grande vue panoramique de Cracovie et de ses environs, dépliante (112 x 41,5 cm), accompagnant au tome VI la double page n°43 qui est une notice sur la cité polonaise; on aperçoit sur cette dernière planche une troupe armée escortant le roi de Pologne depuis le château de Cracovie jusqu'à sa résidence de Lobzow.
Enfin, chacune des planches est agrémentée de petites scènes et de petits personnages; plusieurs d'entre elles comportent au premier plan des personnages en costumes de l'époque et typiques des villes représentées, lesquels agissent comme des repoussoirs et animent de manière très plaisante les gravures comme c'est le cas pour le plan à vol d'oiseau de Francfort-sur-le-Main (t. I, pl. 36), la belle vue d'Alhama de Granada en Andalousie, environnée de montagnes (t. II, pl. 3), ou la vue de Sankt-Pölten (Saint-Hippolyte) en Autriche (t. VI, pl. 24). La présence de ces silhouettes costumées est une spécificité des éditions nord-européennes à la fin de la Renaissance comme le rappelle Isabelle Paresys dans «Apparences vestimentaires et cartographie de l'espace» in Paraître et apparences en Europe occidentale du Moyen Âge à nos jours, 2008, pp. 253-270; cette dernière indique par ailleurs que dans ce récit imagé de la ville qui recherche la plus grande vraisemblance, les cartes intègrent donc l'Homme et parfois même ses activités (navigation, agriculture, scènes de moeurs), dans un souci de restitution «au vif» de l'espace urbain. On notera aussi la présence d'armoiries disposées dans des cartouches sur la plupart des planches.
Nous ne pourrions énumérer ici les nombreuses planches qui retiennent l'attention, mais citons par exemple: le plan de Paris (t. I, pl. 8) où figurent un maximum d'habitations (5201 précisément (!), voir Jean Boutier dans «L'affirmation de la cartographie urbaine à grande échelle dans l'Europe de la Renaissance» in Per un atlante storico del Mezzogiorno e della Sicilia, 1997, pp. 107-127); la superbe vue de Tolède placée dans un cartouche, avec de part et d'autre la cathédrale et le palais royal (t. V, pl. 15); la planche légendée Les Délices de la Champaigne heureuse du Royaulme de Naples (t. III, pl. 56); la planche représentant une vue de la basilique Saint-Marc et l'incendie du palais ducal en 1577 (t. V, pl. 60); la vue du détroit de Messine (t. VI, pl. 58), avec en arrière-plan une représentation de l'Etna en activité.
Superbe exemplaire en coloris d'époque, absolument complet des planches, revêtu d'une reliure en maroquin datable des années 1620-1630 exécutée dans un atelier français, condition exceptionnelle.
Toutes les planches sont réhaussées d'un coloris homogène, principalement dans des tons de vert, de bleu, de jaune, d'orange et de violace, lequel renforce la dimension spectaculaire de certains «sujets». le titre de chaque partie est en outre rehausse d'or et d'argent.
La reliure, décorée à la Du Seuil, est française; le fer répété aux dos rappelle un peu ceux employés par Le Gascon à la même période.
Il est extremement rare de rencontrer des exemplaires complets de six parties et de toutes les planches. L'exemplaire Jean Perrette, récemment passé en vente en 2016 (n°21), était en vélin doré et incomplet (selon le catalogue) de la planche panoramique de Cracovie.
La collation des exemplaires rencontrés variant pour les feuillets de texte liminaires et finaux, nous donnons la collation de celui-ci:
- tome I: titre-frontispice gravé, un feuillet de privilège en latin daté de Bruxelles, le 22 novembre 1574, 4 feuillets (préface et déclaration du frontispice), 59 planches à double page, 12 feuillets d'index.
- tome II: titre-frontispice gravé, 3 feuillets de texte, 59 planches à double page, 4 feuillets d'index.
- tome III: titre-frontispice gravé, 3 feuillets de texte, 59 planches à double page, 10 feuillets d'index.
- tome IV: titre-frontispice gravé, un feuillet contenant au recto le privilège en latin daté de Bruxelles le 24 novembre 1574 et au verso une dédicace en latin au comte Guillaume de Bavière, 59 planches à double page, 8 feuillets d'index.
- tome V: titre-frontispice gravé, un feuillet blanc, 8 feuillets de préface qui se termine par un acrostiche en latin révélant le nom de Georg Braun, 68 planches à double page et un grand plan hors texte de la ville d'Anvers (la double page n°27 est une notice sur Anvers); la planche n°13 qui est une vue de Grenade, datée 1565, présente une cassure visible sur le bord supérieur du cuivre.
- tome VI: titre-frontispice gravé, un feuillet de dédicace à Louis de La Valette, duc d'Épernon, signé Abraham Hogenberg et daté de Cologne, le 17 septembre 1618, 57 planches à double page et une grande vue panoramique hors texte de Cracovie et de ses environs (la double page n°43 est une notice sur Cracovie; la double page n°44, vue de Cracovie, ne contient pas de texte au recto ni au verso), 4 feuillets d'index.
Minimes défauts: Deux petites fentes sur les bords du titre du tome I, pliures dans le fond de quelques planches et feuillets. Tome II: le bord inférieur des pl. 12 et 13 a été coupé de manière irrégulière par le couteau du relieur, sans atteinte aux sujets; petite déchirure marginale à la pl. 14, et déchirure transversale sans manque pl. 40. Tome V: déchirure sans manque dans le fond du plan d'Anvers (pl. 27), petite piqûres dans la marge du texte de deux planches. Tome VI: la pl. 29 est un peu rognée sur le bord droit, légère décharge des coloris dans les marges des pl. 38 et 39. Frottements à la reliure, un coin émoussé.
Ce lot ne pourra faire l'objet d'aucune proposition après la vente.
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue