HEIDEGGER (Martin) philosophe allemand (1889-1976) - CHAR (René) (1907-1988)

Lot 177
Aller au lot
1 500 - 2 000 EUR
Result with fees
Result : 6 054 EUR

HEIDEGGER (Martin) philosophe allemand (1889-1976) - CHAR (René) (1907-1988)

Intéressant et rare ensemble de 4 documents: 1 - Lettre autographe signée d'Heidegger au poète Claude Esteban, Fribourg 22 mars 1974, 2 p. in-8, enveloppe. En allemand, traduction jointe.
Honegger remercie pour l'envoi du premier numéro d' «Argile»: «C'est pour moi un honneur particulier d'être avec mon petit texte au début de cette nouvelle revue qui par le soin de son impression et de son format et surtout par le choix des textes non seulement ressort, mais manifeste le poids et le sens de la tradition dans la parole poétique, et du même coup montre ses chemins d'aujourd ‘hui. Face aux multiples menaces du Dire, une particulière importance revient à cette nouvelle revue. Je vous souhaite de trouver à l'avenir les collaborateurs appropriés et attentifs, afin que la haute détermination de la parole poétique puisse être sauvegardée en notre temps de «détresse» et de brûmes...».
Esteban fonda en 1973, à la demande d Aimé Maeght et avec l'appui moral de René Char, la revue Argile dont les 24 numéros n'ont pas cessé, durant 8 années, de témoigner de la connivence entre poésie et peinture. Le poème d'Heidegger cité est intitulé «Die Sprache».
2 - Photo d'Heidegger en pied dans un jardin, 12,5 x 9 cm avec note autographe de René Char au verso: «Martin Heidegger au Rebanqué à Lagnes sept. 1869, pour Denise et Claude Esteban».
Le Rebanqué était la demeure de la famille Mathieu à Lagnes, près de l'Isle sur Sorgue, où de nombreux artistes et écrivains, amis de Char, furent accueillis 3 - Poème autographe de René Char dédié à «A M.H.» (Heidegger) 2/3 p. in-4 en-tête imprimé «Les Busclats l'Isle sur Sorgue»: «L'automne va plus vite, en avant, en arrière, que le rateau du jardinier. L'automne ne se précipite pas sur le cœur qui exige la branche avec son ombre (Pour le départ du Thor de Martin Heidegger le 11 sept.1966)».
Ce poème fut rédigé à la fin du premier séminaire donné par Heidegger au Thor près l'Isle sur Sorgue, sur une proposition de R. Char 4 - Manuscrit autographe de René Char, mercredi 26 mai 1976, 1 p. in-8 oblong.
«Heidegger est mort ce matin. Le soleil qui l'a couché lui a laissé ses outils et ne prendra que l'ouvrage. Ce seuil est constant».
Texte publié sous le titre Aisé à porter en 1979.
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue