Le Nouveau Testament, c'est à dire la Nouvelle...

Lot 48
Aller au lot
Estimation :
1500 - 2000 EUR

Le Nouveau Testament, c'est à dire la Nouvelle...

Le Nouveau Testament, c'est à dire la Nouvelle Alliance de nostre seigneur Jesus Christ.
Se vend à Charenton, chez Estienne Lucas, 1668.
Relié avec:
Les Pseaumes de David, mis en rime françoise, par Clement Marot et Theodore de Beze.
Se vend à Charenton, chez Estienne Lucas, 1666.
2 ouvages en un volume in-12 [147 x 83 mm] de 1 frontispice, (156) et (108) ff.: vélin ivoire rigide, dos à nerfs orné, plats entièrement recouverts d'un décor doré à petit fer, coins carrés en métal ciselé, fermoirs de même, tranches dorées (reliure de l' époque).
Nouveau Testament et psautier huguenots, avec la musique notée.
Sous le régime de l'édit de Nantes, les psautiers se débitaient au temple de Charenton qui desservait la capitale, aucun lieu de culte protestant n'étant toléré dans Paris.
Le libraire et relieur Étienne Lucas en donne une édition joliment imprimée, ornée d'un frontispice gravé. Il tenait boutique sous les auvents.
En 1685, le couperet de la Révocation de l'édit de Nantes supprima pour près d'un siècle toute édition du psautier en France. De même, on rasa sans tarder le temple construit par Salomon de Brosse, reconstruit en 1714 à l'identique place de la Fusterie à Genève.
(Dupuigrenet Desroussiles, Dieu en son Royaume, 1991, n° 63.)
Intéressante reliure en vélin à décor doré exécutée à Charenton.
Sa facture tranche sur la production parisienne contemporaine. On a émis l'hypothèse d'un atelier de reliure employant des artisans originaires des Pays-Bas.
On retrouve, comme pour les exemplaires de choix, le fer à l'anse répété sur les plats, de même que les pièces en métal aux coins et deux attaches ciselées sur l'extérieur; sur la face interne, ont été gravées en lettres cursives: Moy et Falet, en guise d'ex-libris.
Note manuscrite au verso du frontispice: “du dimanche 2 de novembre 1721 a 11 heures du matin a esté nay Sussenne St Jore. Elle a eu pour parain et marine Reber saint Jore et Sussenne le Pringueur.”
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue