LOMAZZO (Giovanni Paolo)

Lot 28
20 000 - 25 000 €
Result : 38 100 €

LOMAZZO (Giovanni Paolo)

Traicté de la proportion naturelle et artificielle des choses. Ouvrage necessaire aux Peintres, Sculpteurs, Graveurs, & à tous ceux qui pretendent à la perfection du Dessein. Toulouse, Arnaud Colomiez, 1649. In-folio, basane granitée, double filet doré se croisant aux angles, dos orné avec un fer doré répété, tranches mouchetées de rouge (Reliure de l'époque).
Cicognara, n°332. - Robert-Dumesnil, t. VIII, pp. 262-270, n°2-53.
Première édition de la traduction française, partielle, du Trattato dell'arte de la pittura, important traité théorique considéré comme la «bible du maniérisme», paru à Milan en 1584.
Elle a été établie par Hilaire Pader (1607-1677), artiste toulousain disciple et ami de Nicolas Poussin, et peintre du prince Maurice de Savoye. Il ne s'agit là que de la traduction du premier des sept livres de cet ouvrage. Celui-ci concerne uniquement la science des proportions.
Cette traduction n'en occupe pas moins une place de premier ordre dans la littérature artistique du XVIIe siècle: par sa date, puisque précédent de deux ans la traduction du Traité de la peinture de Léonard de Vinci par Roland Fréart de Chambray, elle constitue le premier ouvrage académique publié en France à être spécialement consacré à la théorie de la peinture; par son influence, puisqu'elle aida notamment Poussin à formuler l'interprétation néo-platonicienne de l'art de peindre à laquelle il resta ensuite attaché; enfin par la qualité de son illustration, où les eaux-fortes de Pader offrent le paradoxal témoignage de figures maniéristes tracées de la main d'un maître du dessin classique (Des livres rares depuis l'invention de l'imprimerie, n°134).
Remarquable illustration gravée en taille-douce par Hilaire Pader, en premier tirage, comprenant un portrait de Lomazzo vu de profil dans un médaillon, détaché sur un fond garni d'un chevalet, d'une palette, de pinceaux et d'autres instruments du peintre, et 51 grandes figures dans le texte, souvent à pleine page, parmi lesquelles 18 illustrant les proportions en architecture, 29 représentant le corps humain et 4 le cheval.
Le portrait est une copie inversée de celui qui orne l'édition originale de 1584 (p. 17).

Jolie marque typographique de Colomiez gravée sur bois au titre, montrant Minerve appuyée sur un livre aux armes de la ville de Toulouse face à un miroir à tête de gorgone, accompagnée de l'inscription Palladium tolosanum.
Une table des noms d'auteurs cités dans l'ouvrage et une Table des noms des plus illustres ouvriers tant anciens que modernes (6 pp.) terminent le volume.
Originaire de Milan, Giovanni Paolo Lomazzo (1538-1600) fut l'élève du peintre Giovanni Battista della Cerva et membre de l'Accademia della Val di Blenio. Il a peint de nombreux portraits, aujourd'hui presque tous disparus, des retables pour des églises et une fresque pour la chapelle Foppa de l'église Saint-Marc à Milan. Atteint de cécité vers l'âge de 33 ans, il se consacra alors à des travaux savants. Outre de nombreuses poésies, on lui doit trois grands traités sur l'art qui font de lui le principal théoricien du maniérisme italien.
Ex-libris armorié gravé de la bibliothèque du clergé de Toulouse, avec la mention d'ex-dono biffée.
Mouillure claire en tête de quelques feuillets. Coiffes manquantes, légères éraflures sur le premier plat.
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue