FONTANA (Francisco)

Lot 27
10 000 - 12 000 €
Result : 27 940 €

FONTANA (Francisco)

Novae coelestium terrestriumq rerum observationes, Et fortasse hactenus non vulgatae. Naples, Gassarum, février 1646. In-4, vélin souple, dos lisse portant le titre à l'encre (Reliure de l'époque).
Lalande, p. 222. - Riccardi, t. I, col. 467.
Édition originale.
Très rare traité d'astronomie de la Renaissance, illustré d'aprés les dessins de l'auteur et dévoilant le tout premier atlas de la Lune.
Dédiée au cardinal Camillo Pamphili, l'édition est ornée d'un joli titre-frontispice architectural gravé en taille-douce, portant les armoiries du dédicataire, avec au centre une scène représentant 8 allégories personnifiées (les Mathématiques, la Géométrie, la Cosmographie, la Poésie, la Philosophie, l'Architecture, l'Astrologie et la Perspective) réunies autour d'une fontaine de Vérité où s'abreuvent deux oiseaux. Un portrait gravé sur cuivre montre l'auteur âgé de 61 ans, de face dans un médaillon.
L'illustration scientifique comprend 27 figures de la Lune et une carte dépliante de notre satellite, finement gravées sur cuivre, et 26 grandes figures gravées sur bois sur fond noir montrant diverses planètes (Mars, Jupiter, Vénus, Mercure et Saturne) et les Pléiades, dont 11 à pleine page. Le contraste qu'offrent le détail des cuivres et les grands aplats noirs des bois est saisissant. On remarquera par ailleurs les représentations singulières et étranges de Saturne et Mercure, ou encore celles de Mars que Delambre décrit dans son Histoire de l'astronomie moderne (1821, t. II, p. 564) comme de monstrueuses figures.
Les Novae coelestium de Francesco Fontana (vers 1580-1656), astronome et avocat originaire de Naples, se divisent en huit livres. La partie la plus conséquente du volume contient ses observations de la Lune, qui occupent les livres II, III et IV. Les autres sont consacrés à la lunette télescopique (I), comportent des observations sur les autres planètes (V, VI et VII), et décrivent la fabrication et l'usage du microscope (VIII).
L'ouvrage occupe une place importante dans l'histoire de l'astronomie. En effet, les nombreuses figures des différentes phases de la Lune qu'il renferme font de lui le premier atlas lunaire (cf. William Ashworth, The Face of the Moon, Linda Hall exhibition, n°4). De même, il contient de précieuses observations sur Mars et reproduit les deux plus anciens dessins de cette planète, réalisés par Fontana en 1636 et en août 1638 avec l'aide d'une lunette de son invention (cf. Flammarion, La planète Mars et ses conditions d'habitabilité, t. I, pp. 6-12).
Outre l'épître dédicatoire de l'auteur, les pièces liminaires contiennent deux éloges de Fontana, dont l'un a été écrit par Jérôme Sirsalis, professeur de théologie au collège jésuite de Naples.
Ex-libris manuscrit de l'époque sur une garde: Ad Victorii Amedei de Palermi (?).
Sur la première garde, ex-libris manuscrit Velarde Perez Fontana, et au verso du dernier feuillet, cette note au stylo de la même main: Julio 21 de 1969 Armstrong y Aldrin esclair en modelo lunar (9e20 a.m.)... usidos el procedo del alchimizaje AMCe2 [?] Montevideo (Uruguay).
Déchirure sans manque à la carte de la Lune. Petite mouillure angulaire aux premiers feuillets.
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue