FLAVIUS JOSÈPHE

Lot 14
Aller au lot
25 000 - 30 000 €
Result : 38 100 €

FLAVIUS JOSÈPHE

De l'Antichita giudaiche. Venise, Vincenzo Valgrisi, 1544. 2 volumes in-8, maroquin vert bronze, bordure encadrant les plats avec petit fer aux angles et compartiments au centre de chaque bord, écoinçon aux angles, grand cartouche central dessiné aux fers, traces de lien, dos orné d'une roulette répétée, étiquette de cote à la plume en tête, tranches argentées, titre à l'or sur fond bleu peint sur la tranche latérale (Reliure vénitienne de l'époque).
Première édition en italien des Antiquités judaïques de Flavius Josèphe, traduite par Pietro Lauro, littérateur originaire de Modène, né vers 1510 et mort à Venise vers 1568.
Dédiée à Éléonore de Mantoue, duchesse d'Urbin, elle est joliment imprimée en caractères italiques sur les presses de Vincenzo Valgrisi, dont la marque typographique est répétée sur les titres et à la fin de chaque volume.
Exemplaire du cardinal de Granvelle, conservé dans une élégante reliure vénitienne typique de sa bibliothèque.
La reliure a été exécutée en 1547 par l'atelier du Fugger Binder, également appelé Apple Binder, l'un des deux ateliers (avec celui du Cicero Binder) qui relièrent les livres vénitiens commandés par Granvelle en 1547; ces derniers lui furent envoyés par caisses à Augsbourg via Milan. Elle présente un beau décor argenté composé d'une bordure délimitant un panneau central. Les fers utilisés en écoinçon sont identiques à ceux de la reliure reproduite par Mirjam Foot sous le n°293 du tome III du catalogue de la collection Henry Davis, laquelle est attribuée au Fugger Binder et recouvre deux éditions d'Appianus, de 1526 et 1531.
La reliure est caractéristique du type A défini par T. Kimball Brooker dans son article “The Library of Antoine Perrenot de Granvelle”, paru dans le Bulletin du bibliophile, 2015, n°1, pp. 32-72. Les livres appartenant à ce groupe sont reliés en maroquin vert olive ou bronze, arborent un décor argenté varié et possèdent le titre peint en or sur un petit cartouche bleu peint sur la tranche latérale. Ce groupe réunirait à ce jour 112 textes en 61 volumes, dont plus de la moitié ont été imprimés entre 1540 et 1546.
Né à Besançon, Antoine Perrenot de Granvelle (1517-1586) fut l'un des plus puissants diplomates de son temps. Évêque d'Arras, puis archevêque de Malines et de Besançon, il fut nommé cardinal en 1561 et occupa des postes de conseiller auprès de Marguerite de Parme, de Charles Quint et de Philippe II d'Espagne. Sa bibliothèque fut l'une des plus importantes du XVIe siècle. Constituée à partir des 1545-1547 avec l'aide précieuse de son bibliothécaire Antoine Morillon, elle reflétait le goût général de Granvelle pour les humanités, l'histoire et l'antiquité, en particulier en langue italienne.
Comme dans tous les livres qui lui ont été expédiés de Venise au cours de l'année 1547, on retrouve ici, imprimé au verso des titres, l'ex-libris armorié de Granvelle, accompagné de la devise Durate. Celui-ci fut très probablement apposé avant que les livres soient reliés comme l'explique T. Kimball Brooker p. 47 de son article.
L'exemplaire porte sur les premières gardes l'ex-libris manuscrit de Jean-Baptiste Boisot, abbé de Saint-Vincent à Besançon, lequel avait acquis une grande partie des collections de Granvelle en 1664.
Cotes manuscrites sur les titres. Tout en bas des tranches, on notera la présence d'un minuscule 3, qui indique que ces deux volumes font partie d'un groupe de trois, indéterminé.
Les feuillets blancs ont été conservés au moment de la reliure. L'argenture des tranches est oxydée, le décor l'est en partie aussi. Infime travail de ver sur deux mors, manque une coiffe supérieure. Dos légèrement passés.
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue