ALAIN (Émile Chartier dit) (1868-1951)

Lot 4
400 - 600 €
Résultats avec frais
Résultat: 953 €

ALAIN (Émile Chartier dit) (1868-1951)

3 manuscrits autographes signés (sans lieu ni date) 2 au crayon, 6 pages in-8.
1) Propos sur le socialisme: «le socialisme de maintenant... n'est puissant que pour critiquer et détruire... nous en arrivons à ne plus distinguer un anarchiste d'un socialiste... La terre est une vaste patrie. Tous ceux qui pratiquent le commerce et l'industrie en ont l'expérience depuis longtemps. Il s'est fait mille alliances privées, par-dessus les frontières... il n'est plus vrai que la paix Européenne dépende des chancelleries. A parler vrai, les associations ouvrières sont plutôt en retard sous ce rapport... Le commerçant fait mieux. Au lieu de parler de la République Européenne, il la fonde.».
2) Propos sur le luxe: «... Je ne crois point du tout que les riches renoncent au luxe si les impôts rendent le luxe trop couteux. Le propre du luxe, c'est d'être trop couteux... Celui qui aime le luxe pense à l'opinion d'autrui, son principal souci n'est pas seulement d'être riche, mais de paraitre riche...».
3) Propos sur la situation politique: «... Dès qu'il faut compter, dès qu'une plate raison parle pour l'utilité et pour la justice, il n'y a plus de luxe ; il n'y a plus de beaux arts, il n'y a plus de belles lettres. Le peuple souverain aime le gros vin, la grosse viande, le cirque et le mélodrame. Mais si vos prêcheurs sont écoutés ils iront tous à l'école du soir, et liront des traités d'astronomie...»
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue