ALAIN (Émile Chartier dit) (1868-1951)

Lot 2
300 - 500 €
Résultats avec frais
Résultat: 610 €

ALAIN (Émile Chartier dit) (1868-1951)

2 manuscrits autographes signés (sans lieu ni date), 4 pages in-8.
1) Propos d'un normand sur l'armée: «Le beau livre de Jaurès sur «l'armée nouvelle» devrait être lu et commenté partout. Jamais on ne dira assez que le régime de la caserne est détestable, même au point de vue strictement militaire. Que peut apprendre le soldat dans cette espèce de collège ou de monastère ? la guerre se fait en plein air... la vie de caserne n'apprend rien de tout cela. En revanche on y apprend à se moquer de tout... l'autorité est bientôt méprisée... Les liens d'affection, de confiance, de sympathie, de blâme, si puissants à cet âge, sont de troupier à troupier... en sorte que, pendant que l'on parle de la patrie et des devoirs sociaux, le conscrit est séparé de sa patrie et de ses liens sociaux... C'est miracle que la caserne n'ait pas tué l'esprit militaire.». 2) Manuscrit relatif à la loi des trois ans votée en 1913, en réponse à la loi militaire allemande et qui rencontra une vive opposition de la gauche.: «... Tout acte vif déchaine les passions... mais la force n'est pas tout. Il faut la discipline par raison, dans la nation comme dans l'individu... Or ce mouvement de la jeunesse des écoles fut-il d'abord modéré, discipliné, réglé par quelque déclaration des pouvoirs ? Ne fut-il pas au contraire favorisé, excité, déchainé, comme si la sagesse du gouvernement y trouvait sa parfaite expression ? ... Agir est une fonction, méditer en est une autre ; toutes deux ont leurs dangers, tempérer l'une par l'autre, n'est-ce pas la sagesse de tous les temps ?...»
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue