Lot 74
80 000 - 100 000 €
Résultat: 124 460 €

CHAMPLAIN (Samuel de)

Les Voyages de la Nouvelle France occidentale, dicte Canada. Paris, Pierre Le-Mur, 1632. 5 parties en un fort volume in-4, vélin souple, traces de lien, dos lisse portant le titre calligraphié en tête (Reliure de l'époque).
Chadenat, n°2578. - Church, n°420. - Harrisse, n°50-51. - Sabin, n°11839.
Première édition collective, résumant les expéditions entreprises par Samuel de Champlain (1570-1635) pour la colonisation et l'exploration du Canada depuis 1603 jusqu'en 1629.
Elle est ornée de 6 gravures sur cuivre dans le texte, représentant notamment des costumes, des cérémonies indiennes et un fort d'Indiens Iroquois, et d'une grande carte dépliante de la Nouvelle-France (tirée sur deux feuilles jointes l'une à l'autre, environ 535 x 855 mm). Une Table pour cognoistre les lieux remarquables en ceste carte (8 pages) permet de situer les différents établissements français et de mieux appréhender la géographie du pays.
Cette magnifique carte est la dernière publiée du vivant de l'auteur. Elle représente la Nouvelle-France telle qu'elle était connue en 1629, année où les Français furent chassés de la vallée du Saint-Laurent par des corsaires britanniques. À une époque où, pour qu'un pays européen puisse revendiquer une région, il était indispensable qu'il fournisse la preuve qu'il l'avait explorée, les cartes de Champlain ont permis aux Français d'affirmer leurs droits à l'Acadie et à la vallée du Saint-Laurent, voie qui conduisait au cœur du continent et à ses richesses. L'information nécessaire pour établir cette carte a été recueillie entre 1603 et 1616. [...] Ce que cette carte a de nouveau [par rapport aux trois autres dressées par l'auteur], c'est que la représentation de l'intérieur du continent, à l'ouest des rapides de Lachine, semble être fondée, pour la première fois, sur des résultats de l'exploration européenne (cf. Trésors des Archives nationales du Canada, 1992, pp. 24-25).
Outre les récits de Champlain, l'ouvrage renferme un abrégé de ceux des premiers explorateurs du XVIe siècle, un Traitté de la marine et du devoir d'un bon marinier (20 pages) et la traduction en langage canadien par le père Brébeuf de la Doctrine chrestienne du père Ledesme pour la conversion des habitans dudit pays.
Thomas W. Field, qui décrit cette édition dans son Essay towards an American Indian Bibliography (n°268), rappelle son importance du point de vue ethnographique: This edition is the only complete one of Champlain's Voyages. [...] This work give us the first accurate accounts we have of the Indians of the interior of the present State of New York. It is very largely devoted to descriptions of their habits, modes of life and warfare; and of personal observations and experiences among the Algonquins and Iroquois.
Superbe exemplaire en vélin d'époque de cet americana rarissime, bien complet de la carte dépliante en tirage d'époque.
Les feuillets D2 et D3 sont cartonnés.
Ex-libris manuscrit en pied du titre: Cl Therouenne 1636. Claude Therouenne fut l'un des plus grands collectionneurs de monnaies et de médailles français du XVIIe siècle.
Cachet masqué par une pièce de papier circulaire sur le bord du titre.
Rousseurs claires, infime galerie de vers dans la marge de quelques cahiers.
Ce volume ne fait pas partie de la bibliothèque du château de Menneval
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue